L’industrie pharmaceutique à Butembo ?


[2/6, 08:48] JOSEPH SUHENE MBUSA: BUTEMBO, KYAGHALA.

LA PLATE FORME « UNITE PAIX JUSTICE »

Dirigée par M. MATHE KAHANGAVALE TRESOR MAKATRE dit non à la manipulation de certains jeunes contre l’installation de l’entreprise PRINCE PHARMA à Butembo. Nous lui souhaitons la bienvenue et nous souhaiterions que d’autres firmes pharmaceutiques telles que MOON PHARMA, UNIQUE PHARMA, AROVAPHARM, GETRACO… viennent [produire et] commercialiser leurs produits à Butembo et environs.
Personne et alors personne n’a le droit d’interdire la concurrence loyale dans nos entités.

S/e. Cellule de Communication.
MATHE KAHANGAVALE TRESOR MAKATRE.
Ensemble nous pouvons.

[2/6, 10:00] G. Paluku Atoka Uwekomu: La concurrence engendrée, amenée sera-t-elle loyale ?
Comment pouvons-nous le savoir sans verser dans la niaiserie ?
L’idéal c’est d’avoir ses propres firmes, de ne pas importer ses produits pharmaceutiques, après avoir maîtrisé les technologies sous-jacentes. En effet, avec la déliquescence de notre administration, nous nous devons de redoubler d’attention par rapport aux produits que consommons. Il y va de notre santé et de celle de notre progéniture…
Soyons donc intelligents et sages, quand il est question de traiter de ce type de questions stratégiques.
C’est cela aussi l’indépendance technologique, selon nous.

C’est pour cela que nous avons proposé les projets CNTIC (Centre de Nouvelles Technologies de l’Information et des Communications) à la RDC et BCIE (Bruxelles Capitale informatique de l’Europe) à notre région de Bruxelles-Capitale ; dans une vision d’indépendance technologique et de réelle coopération entre l’UE et Afrique.

FIN DE L’UKRAINE COMME ÉTAT ?


C’est ce à quoi pense BM (WhatsApp) :

LA FIN DE L’UKRAINE COMME « ETAT DANS SES FRONTIERES »

Au final, la seule entité qui sera sacrifiée dans ce conflit, c’est l’Ukraine et le peuple ukrainien. Ce pays n’existera plus dans ses frontières d’avant 2014, lorsque des fauteurs de troubles américains étaient partis orchestrer le coup d’Etat de Maidan. Depuis, trois régions de l’est du pays ont coupé les liens avec le pouvoir de Kiev et ne reviendront plus dans l’unité nationale. La Crimée, Donetsk et Loughans. Quant au peuple ukrainien, la difficile vie de réfugiés et l’accumulation des haines internes vont profondément détruire l’espoir du vivre ensemble et l’indispensable confiance entre compatriotes. Ajouter à cela l’envoi massif d’armes par les gouvernements occidentaux et vous avez un pays qui va être détruit à jamais. A la fin, les Ukrainiens se rendront compte que les Etats-Unis, la Russie, la Chine, l’Union européenne,… continueront d’exister alors que eux n’auront plus leur pays.
Triste pour ce peuple, mais c’est ce qui arrive lorsqu’un pays se laisse entrainer dans les conflits des puissances étrangères. Votre pays se transforme en champ de bataille pendant que les puissances étrangères en conflit continuent de prospérer.

La crise mondiale…


Ah… Mon cher frère.
Le Congo n’est plus que dans nos têtes.

Sur le terrain, ne vois-tu pas que ce soit le règne des EUA qui se trompent encore une fois, avec les rwandais et les Nations Unies ; comme à l’époque de Mzee Kabila ?

Tshisekedi n’a pas d’autre personne, non conflictuel, à désigner comme premier ministre ?
Personnellement, je commence à sérieusement douter même de sa congolité, à voir, à considérer la manière dont il trahit le Congo, à tous les coups, depuis son accession au pouvoir !

Que Dieu nous garde de ces assassins. Notre peuple est démissionnaire, à l’instar de nous, européens, comme l’a dit une de nos parlementaires, de l’UE qui, elle aussi, traverse la même crise politique…

Nous n’avons plus d’hommes politiques de valeur.

%d blogueurs aiment cette page :