Microcrédits

Beaucoup d’opérateurs économiques congolais sont dans l’économie informelle.  Ils travaillent avec des capitaux qui n’autorisent aucune croissance : 10 à 1000 € de capital.

Dans le contexte actuel, il ne faut pas attendre la solution du problème par l’État.  Tout congolais doit s’impliquer dans une démarche de groupe, stratégique et structurée.

Avec un peu de patriotisme et d’humanisme, il y a moyen de quitter cette ornière.  Nous proposons deux voies :

  1. donner un coup de pousse aux opérateurs économiques à faibles capitaux : projet de moins de 1000 € de capital (Notre projet Microcrédits) ;
  2. inciter ces opérateurs à se regrouper en coopératives pesantes : d’au moins 100.000 € de capital par coopérative (Notre projet Coopératives).

Trois objectifs globaux sont poursuivis :

  1. plus de chômage dans  la localité ;
  2. le revenu minimal est supérieur au minimum vital (20 €/j/membre de ménage);
  3. toutes les entreprises sont viables.

Notre cadre de travail est l’ASBL Échanges Afrique-Europe.

Je suis congolais, je veux participer à ce projet

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s