Etape 1

Pour permettre à l’opposition de gagner en 2016, si elle va aux élections, suivez, chaque jour, nos conseils, nos consignes, vous qui nous faîtes confiance !

Nous disons cependant qu’elle a mieux à faire : ne pas investir dans des élections qui, encore une fois, sont organisées par les ennemis de la RDC.  Nous disons que ces élections, comme les deux précédentes, ne nous amenerons nulle part, sinon que vers des morts supplémentaires en RDC.

Que faire pour éviter le pourrissement de la situation ?  Existe-il encore de possibilité d’éviter le pire ?  Le congolais est-il encore en mesure de reprendre le contrôle de son destin comme avant l’esclavagisme, la colonisation, la dictature et l’imposture ?  Comment pourrait-il faire ?  Par quelles étapes méthodiques passer et pourquoi ?

Depuis 1960, l’hypocrisie et la trahison domine l’espace politique congolais.  Les congolais qui croyaient vivre de mensonge, meurent avant leurs compatriotes.  Le désordre s’insatalle, la colonisation en profite pour mettre en place la dictature qui prolonge la colonisation.  Le pays est pillé, non plus par des belges seulement, mais aussi par les congolais eux-même pendant tout la durée du mobutisme.

Avec la dictature qui sévit dès 1965, c’est la spoliation de nos moeurs congolaises qui s’installe et fait le lit du colonialisme.  Le pays s’appauvrit alors que d’apparence elle s’enrichit d’abord, pour péricliter ensuite.  La grogne populaire monte et, commençant par les gueures fratricides, les rebelles, aider par l’Occident, tentent, mais en vain de redresser la situation.

Certains pensent socialisme, d’autres pensent communisme même pour relever le pays de sa déchéance conséqutive à sa prostitution que Dieu ne peut supporter.  La kabilisme échoue en voulant révolutionner en cachette.  Sa naïveté est tel que fleurtant la Chine et la Corée du Nord le monde arabe et les URSS,  la révolution se tue elle-même !  L’imposture, qui lorgne les richesse de la RDC, saute vite sur un pouvoir sans vision, sans mission démocratique.  C’est alors que la vie du congolais se complique de plus belle : au prix de la prostitution de 65 à 97 s’ajoute celui de la naïveté de 97 à 2001.  Non pas pour la première fois, le congolais est empoisonné, emprisonné, assassiné, violé, volé, torturé encore et encore !  Le salaire du péché est la mort !

Actes 28:27 dit : “Car le cœur de ce peuple est devenu insensible ; Ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, De peur qu’ils ne voient de leurs yeux, qu’ils n’entendent de leurs oreilles, Qu’ils ne comprennent de leur cœur, Qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse”.  Ce ce que nous anoncâmes dès 1994, quand notre nation choisi la folie, la dépendance, la MONUC !

Etape numéro un

Que tout patriote identifie un ou deux leaders démocratiquement présidentiables et les promeuve effectivement, dès maintenant, dans tout ce qui est rédaction, test et publicité autour de son projet de société.

Notre blog est ouvert pour la promotion de tout leader de l’opposition contre la colonisation, la dictature, la trahison, l’imposture et la médiocrité que nous impose le pouvoir, le gouvernement, le parlement et l’administration actuels.

Gagner en 2016

Gagner en 2016 n’est pas que question d’avoir la présidence de la RDC !  Il est question surtout pour nous de travailler pour que la colonisation, la dicature, la trahison, l’imposture et la médiocrité disparaissent de la RDC, deviennent nos ennemis à nous tous, si cela était possible.

Gagner, c’est, définitivement, enlever de nos têtes les complexes qui font que nous entretenions la dépendance et la colonisation qui en résulte, la dictature, l’imposture, la trahison et la médiocrité dans notre pays, de manière irresponsable.  Gagner c’est nous préparer sérieusement à désormais voter utile, débarasser l’espace politique congolais d’hommes véreux ou incompétents ; c’est travailler pour l’enrichissement de notre pays, au sens complet de l’expression ; c’est faire que dès maintenant, le congolais soit respectable et respecter partout où il se trouve…

Identifier son leader

Commencer par avoir son curriculum vitae détaillé et son casier judiciaire !  C’est la condition minimale au sens strict.  Qui est-il ?  A quelle famille recommandable appartient-il ?  Son casier judiciaire est-il vierge ?  Quel est son niveau d’instruction, de formation et d’éducation ?  Quelles est sa participation objectivement vérifiable au développement de la RDC ?

Et comme le propose notre compatriote Albert Muya, lui exiger de publier son identité https://projet2014.com/muya/identit/.

Promouvoir son leader

  • l’aider à étoffer son projet de société

un projet de société qui décrive avec détails et précisions la voie que le leader propose aux congolais de prendre et la manière de l’emprunter.  Pour nous, un tel projet ne devrait pas avoir moins de 3000 pages – le résumé et les annexes techniques !

un projet qui soit démocratique : il faut prouver que le projet soit acceptable et accepté de tous nos peuples.  Une mesure de l’adhésion, de l’appréciation positive du projet par les citoyens  congolais doit être produite.

  • l’aider à faire connaître sa proposition à tous les congolais atteignables aujourd’hui

Pour ceux qui ont choisi d’évoluer dans les partis politiques, c’est le moment de penser à en réduire le nombre afin de ne pas dilapider les énergies : le soutien d’un leader coûte.  Une famille est à protéger, dans un context politique et sécuritaire particulièrement pourri.

Pour les indépendants, c’est le moment de ne pas trop multiplier les fronts de manière à concentrer les attaques tontres les colonisateurs, les dictateurs, les traîtres, les imposteurs et leurs valets nationaux.  Une synergie apportera du fruit et permettra, pour une première fois à l’opposition de gagner.

Le PNP en effet perdit contre le MNC.  L’UDPS et ses alliés vient de tristement perdre face au PPRD et ses alliés ; et deux après les élections de 2011, la MPP est en train de perdre devant la MP.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s