Questions qui priment…

Traitons des questions plus importantes. Comment agir pour mettre les congolais dans une marche contre la pauvreté et l’insécurité qui la cause et en découle ?
Nos politiciens nous trahissent, tous ou presque. Comment les disqualifier ? Où sont les bons et comment les promouvoir ?
Pour nous, c’est à nous, peuple congolais, de rappeler nos parlementaires
pour les mettre au pas ou les pembeniser et commencer un développement par projets écrits et démocratiques.
Nous avons indiqué Georges Alula Makita comme le candidat qu’il nous faut pour conduire un tel projet, un tel programme. Plutôt que de saisir l’opportunité offerte, certains attendent qu’il leur apporte de la bière ou des T-shirts…

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Tonneaux vides ?

D’office, disqualifions les bagareurs. Pour diriger le Congo, disons non à ces gens !
Au moins trois diplômes universitaires pour être présidents, ministres ou parlementaires : les gradués sont incompétents, beaucoup de licenciés se comportent encore comme des ignares, des incultes.


😃 Je ne pense pas que ce soit un problème de diplôme mais plutôt de mentalité


On ne dirige pas un groupe correctement lorsqu’on accuse pas une certaine ascendance, une quelconque autorité sur celui-ci.
Qu’est-ce qu’un gradué peut dire à un docteur avec autorité ? Qu’est-ce qu’un jeune universitaire peut dire à un secrétaire général méritant, de carrière, avec l’assurance de ne pas se tromper ? Un fatassin peut-il commander longtemps un général ?
Soyons logique : le Congo ne sera jamais correctement dirigé par des personnes qui n’ont pas une expérience équivalente à celle d’un docteur, au moins !
Notre pays est pesant en population, étendue en surface, complexe d’un point de vue culturel, riche en ressource et cible de beaucoup de convoitises, il faut avoir de la carrure pour le diriger. Les composantes intellectuelles, culturelles, psychologiques, sociales, spirituelles de cette carrure ne sont pas à prendre à la légère. Alula et Matungulu ne parlent pas beaucoup : pourquoi, pensez-vous ? Les tonneaux vides font beaucoup de bruits ! Observez bien !

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Katanga ikonalamuka…

Katanga inashituka… Ikonataka kulamuka leo hii. Itawezekana ?

Muliuisha na kutukana Moïse Tshombe. Watoto yake wanateswa kama wayatima. Yote ile Tsombe alitenda, muliisahau.

Hamukujilaanisha nyinyi wenye ?

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Les rêves !

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

En transe, en observation…

Les élections font couler beaucoup d’encre et de sang. Personne ne veut étudier un projet de société qui soit bétonné et protecteur du congolais contre l’insécurité et la pauvreté.

En effet, certains ne se posent même pas la question de savoir comment ils géreront les imposteurs, les pilleurs et les rebelles devenus sénateurs, madataires publics, dans un pays qui vit un chaos politique sans nom, depuis 1960.

Le projet 2014 – comme les autres espaces comparables, tels le Congo Libre d’Albert Muya Ilunga ou encore l’UNIC de Georges Alula Makita, notre candidat à la présidentielle – qui se veut un espace de travail démocratique de fond, est déserté pendant ce temps. Ce signe qui ne trompe pas, montre que notre refus de prendre en main notre destin est certain ; et notre volonté de le confier aux suppôts de Satan indiscutable et ferme. C’est dire que le 1er janvier 2019, notre honte sera encore plus grande que le 1er janvier 2012.  Parce que Dieu ne se dénie pas !  Il fait grâce aux humbles, mais résiste aux orgueilleux comme nous.

Peuple de Dieu congolais : prenez des dispositions pour ne pas être comme surpris. Le Congo, avec son bokokisme et son népotisme, sombre de plus bel et n’ira pas loin : bien au contraire !

Pour vous en convaincre, lisez ce qui suit : des livraisons de nos compatriotes en transe ou en observation…


[8/7, 04:50] Pauline Muabenga Banduenga: https://twitter.com/ViveCongo/status/1026605974222721029?s=20
[8/7, 05:10] Pauline Muabenga Banduenga: présidentielle: À 48 heures de la clôture..

#Ceux qui ont déposé
-Kikuni
-Bemba
-Shekomba
-Kamerhe

#Ceux qui déposent Mardi:
-Matungulu
-Felix Tshisekedi
#Ceux qui déposent le dernier jour soit Mercredi:
-Muzito
-Fayulu
-Mokia
#Incertains:
-Katumbi
#En attente:
-FCC
-PALU
[8/8, 06:05] Pauline Muabenga Banduenga: Flash Flash Flash !

Il y a quelques heures seulement, une réunion de haut niveau vient de se tenir autour de Joseph KABILA, l’imprévisible comme les occidentaux aiment l’appeler, réunion dans laquelle le Raïs a présenté son dauphin, vous vous en doutez, MATATA Ponyo. L’homme à la cravate rouge est le choix de l’homme de kingakati… Nous apprenons qu’une forte agitation est observée dans les états-majors tant de la majorité que de l’opposition.

Après avoir annoncé à ses sympathisants cet après-midi à kingakati qu’il ne sera pas candidat à la présidentielle de 2018, Joseph KABILA vient de choisir l’homme des projets Augustin Matata MPONYO comme dauphin.

Tout est enfin clair.
[8/8, 08:04] Pauline Muabenga Banduenga: Enfin!!! Enfin!!!

MATATA PONYO, vient d’être désigner dauphin du Président sortant Joseph KABILA KABANGE. Pour preuve, il vient de payer sa caution de CDF 160.000.000 en faveur de la DGRAD. Sources très fiable.

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Sadisme, commerce de dupes ou théâtre ?

D’une relation WhatsApp

Bemba candidature refusée son dossier retourné sans les $100 000 de depot selon e-NCA (ce dimanche 05-08-2018 edition afrique matin)

Raison: seules les candidatures des personnes ayant résidé en permanence au Congo pendant une année avant la date du dépôt des candidatures sont recevables! #rendevousElections2023

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Tout était clair depuis Lumumba…

Tout était clair depuis Lumumba. Le belge parti, nous avons pendu, lapidé, fusillé, forcé à l’exil, calomnié des innoncents !

Dieu ne supporte cette injustice non confessé.


[8/7, 00:26] Pauline Muabenga Banduenga: Flash Flash Flash !

Il y a quelques heures seulement, une réunion de haut niveau vient de se tenir autour de Joseph KABILA, l’imprévisible comme les occidentaux aiment l’appeler, réunion dans laquelle le Raïs a présenté son dauphin, vous vous en doutez, MATATA Ponyo. L’homme à la cravate rouge est le choix de l’homme de kingakati… Nous apprenons qu’une forte agitation est observée dans les états-majors tant de la majorité que de l’opposition.

Après avoir annoncé à ses sympathisants cet après-midi à kingakati qu’il ne sera pas candidat à la présidentielle de 2018, Joseph KABILA vient de choisir l’homme des projets Augustin Matata MPONYO comme dauphin.

Tout est enfin clair.
[8/7, 01:24] Paluku-Atoka Uwekomu: Tout est clair depuis 1960.
L’indépendance n’est pas le racisme.
L’unité n’est pas le tribalisme.
Le nationalisme est un antivaleur.
L’imposture n »accouche pas de la paix ni de l’enrichissement ; non plus que la médiocrité nr peut engendrer l’excellence.

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Dialogue sur Katumbi…

« C’est une ancienne photo. Katumbi se porte merveilleusement bien. »

« Je lui souhaite une santé de fer. Mais bien plus : qu’il arrête de se morfondre avec la foule et se concentre sur son Katanga où beaucoup se plaisent de lui.
Ailleurs, ce sont les racismes, les pillages et les trahisons irrésolus qui déterminent les pensées, attitudes et comportements ! »

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Se mettre au travail

Tous les gouvernements de la terre veulent garder certaines personnes au chômage : volontairement ou involontairement. S’ils n’agissaient pas ainsi ils ne seraient pas viables.

Nous-mêmes avons difficile de nous mettre au travail. Des chicanes sont dressées partout. Au Congo, comme en Belgique. Tenter de créer de l’emploi un de ces quatre jours et vous verrez de quoi je parle.

Normalement, il suffirait de procéder comme suit :

Étapes

Obstacles courants

Parades possibles

Identification des opportunités du marché qui concordent avec ses compétences à soi.

Les données stratégiques ne sont pas accessibles aux pauvres : l’accès à ces données est souvent très cher !

Aller soi-même chercher l’information à la source si l’on peut se faire recevoir.

Élaboration d’un projet complet de création d’un emploi qui permette de créer un travail pour soi ou pour soi-même et d’autres personnes qualifiées.

Certaines personnes sont handicapées par leurs passés scolaires ou académiques : elles n’ont pas reçu l’enseignement approprié qui leur permette d’avoir la capacité de se rédiger un projet correct.

Il est souvent possible de suivre une autoformation pour y parvenir si, au départ, on ne possède pas les capacités nécessaires.

Quelques mois ou même années peuvent s’avérer nécessaires : ils paieront normalement bien. Il faut donc y aller à fond.

Mobiliser les ressources nécessaires à la réalisation du projet, à la création de l’emploi.

On ne prête qu’aux riches… Comment commencer par être riche pour devenir riche ?

Dresser une liste la plus exhaustive possible des bienfaiteurs potentiels, sans parti pris.

Les rencontrer tous, s’il le faut en prenant à chaque fois des recommandations. Aller au bout de la démarche.

Si cela ne marche pas, changer de projet et tenant compte des observations reçues sur son parcours ; jusqu’à trouver le projet qui retient l’attention des bailleurs de ressources !

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Remboursement des cautions…

Remboursement des cautions… Sans les intérêts bancaires ? Comme dans tous les pays du monde : l’État vole ses citoyens.

On vomprends pourquoi, à la fin des temps, les hommes forts de la terre chercheront éperdument à se cacher sous les rochers ou demanderont, vainement, aux montagnes de tomber sur eux.

On se bouscule au portillon du Ministère de l’Intérieur depuis ce matin. Les candidats aux dernières #Elections #Provinciales reportées affluent pour le #Remboursement de leur #Caution, comme l’annonçait le communiqué signé le week-end par le Vice-Ministre de l’Intérieur Basile Olongo.
Pour ce premier jour, le gouvernement, par le biais de ses experts, a procédé à la vérification des preuves de paiement et des coordonnées de chaque candidat. Basile Olongo, le vice-ministre de l’intérieur représentant le Vice-Premier ministre Henri Mova a tenu à éclairer l’opinion : « C’est faux de dire que tous les partis ne détiennent pas des preuves de payement,la salle est pleine et tous ont leur preuve de payement, sauf deux personnes qui disent que les sièges des partis politiques ont été brûlés », a -t-il déclaré à la presse. Il a ajouté que le payement se fera dès demain déjà pour ceux qui se sont enregistrés ce lundi.

Publié dans Politique | Laisser un commentaire