Bunia tombée ?

Bunia serait entre les mains des rebelles soudanais.

Cette information m’est confirmée par une source digne de ma confiance : des personnes étrangères ont été vues à l’aéroport de Bunia.

Une autre source fournit, sur Facebook, une photo que je ne peut authentifier.   Demain nous dira plus … https://www.facebook.com/jonas.syayira?fref=ts

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

RDC : maudite et morte !

Le 20 décembre 2016, Joseph Kabila Kabange ne devrait plus être président de la RDC, mais être devenu sénateur à vie.  Quelle grave erreur ?  De toute l’opposition congolaise ou presque ?

En effet, le 17 janvier 2001 déjà, Kabila ne devrait pas être accepté comme président de la RDC.  Cela, pour plusieurs raisons évidentes et claires pour toute cette opposition que nous représentons.  Malgré, présence sur terrain, Kabila a brigué un mandat électif en 2006 et un autre en 2011.  À chaque fois, après tripatouillage et fraudes électoraux de toutes sortes, il en est sorti gagnant !  C’est dire que nous, opposition congolaise ne jouons pas notre rôle efficacement.  Nous ne contrôlons rien, nous ne surveillons rien, nous ne savons pas arrêter l’action d’un régime qui dévie, qui verse dans la dictature, dans le totalitarisme.  Nous sommes une bande d’inutile.

Voici que la Dynamique de l’opposition, comprenant une frange importante de l’opposition, se met à nouveau à se tromper et à tromper notre naïf peuple, lessivé par des régimes de terreurs depuis 1960.  Aujourd’hui, ce n’est plus la chicote coloniale, mais le fusil, la machette, le coutelas, la hache qui nous oblige à la soumission, qui nous coupe le souffle, sans autre forme de procès.  Cette Dynamique de l’opposition pense au 19 décembre 2016, avant de ne penser au 17 janvier 2001.  La Dynamique vit donc politiquement un retard intellectuel de plus de 15 ans.  Il croit réaliser en 2016 ce qui ne s’est pas réalisé pendant 15 ans et ce qu’elle évite de réaliser aujourd’hui par la peur de la mort.

Aucun délai constitutionnel n’est respecté par personne au Congo : ni le pouvoir, ni l’opposition ne s’impose la discipline du respect de la constitution.  Des personnes aux multiples nationalités sont au pouvoir.  Les congolais de la diaspora sont écartés des élections impunément.  Les parlementaires prolongent leurs mandats comme cela leur chante, pendant que le peuple est décimé.  Un assassin avéré est promu sénateur à vie par ceux-là même qui feignent le renier.

Le pays est plus que malade : il est maudit, il est mort.  Ce qu’on peut en attendre : c’est une résurrection.

Par la bouche du Prof. Matungulu : déclaration de la Dynamique de l’opposition.

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

UNC concrète ou abstraite ?

Source : https://www.facebook.com/rluvumbu/posts/10210321647664614

Sans commentaire :

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Dialogue ou monologue…

Nous sommes en train d’apprendre ce que le Projet 2014 a proposé depuis décembre 1999.

Identifions et promouvons des hommes faits pour diriger le pays : nous n’aurons pas besoin de facilitateurs… Nous serons facilitateurs pour d’autres !

Travaillons, menons notre développement par projets écrits : cela évitera les aléas, les déceptions auxquels conduisent l’improvisation, l’amateurisme.

La société civile est victime de ses propres turpitudes : elle devrait avoir découvert, avoir compris depuis longtemps qu’elle n’avait affaire qu’à une autre expression de l’imposture avec ce dialogue !

AUSSITÔT DÉMARRÉ LA BAGARRE VERBALE ÉCLATE:
LA PREMIÈRE SÉANCE DU COMITÉ PRÉPARATOIRE DU DIALOGUE SE TERMINE EN QUEUE DE POISSON.
Suivez la vidéo ci dessous vous vous rendrez compte du désordre qui a régné au BÉATRICE HÔTEL.

Du côté des partis politiques seuls La MP de Joseph KABILA, l’UNC de VITAL KAMERHE et le RCD Goma de AZARIAS RUBERWA étaient au rendez-vous comme partis significatifs, le reste n’étant que des dissidents des partis politiques de l’opposition.

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Ntambwe en colère…

Le combat se corse au Congo.  À Beni, comme à Kinshasa.

L’opposition se fâche ; tandis qu’Eliezer Ntambwe est en colère et prêt à affronter l’inattaquable.  D’où lui vient le courage et la force ?  Qui est derrière ce jeune congolais qui défraie la chronique ?  Comment pourrions-nous le soutenir, lui prêter main forte ?

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Notre vie : c’est la mort !

Écoutons notre enfant dans sont accent nord-kivutien bien marqué, mais dans un français qui surprend si l’on tient compte de ses 18 ans d’âge, dont les 9 dernières années passée dans la forêt du Nord-Kivu que nous connaissons personnellement.  Nous y avons de la famille, des parents, des frères, des petits fils…

Si nous aimons nos enfants, nous agissons.  Sinon, nous aurons la même attitude que celle que nous avons eu jusqu’ici, à moins de nous convertir.

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Mfumuntoto en campagne

Mfumuntoto est en campagne : Kongo ya Sika aussi !

Écoutons et réécoutons un discours qui commence à ressembler à celui du Projet 2014, sans lui être identifiable, mais et lui étant bien complémentaire.

Par exemple, suivez bien sa proposition innovante en matière d’organisation de la sécurité du territoire et notez bien les sources de ses réflexions ou de ses comparaisons en la matière…  Surtout, appréciez par vous-mêmes la faisabilité du projet.

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Évangélisation, machettes, coutelas, couteaux et haches.

(22/8/2016)

Pierre suivait Jésus avec son couteau ou coutelas.  Entre lui et nos assassins d’aujourd’hui, quelle est la différence et pourquoi ?  On se rappellera, au passage et utilement, que beaucoup de nos acteurs politico-militaires, dans le centre de l’Afrique, sont des chrétiens déclarés, bien connu de la grande famille des chrétiens.

[10:50:33] Pyscas Tengetenge: Voici les faits retrouvés par la population de Butembo dans les bagages des sujets hutus se dirigeant à Beni, les uns disent qu’ils y vont pour l’evangerisation ( evangelisation) et les autres pour y cultuver ( kurima). Ou va mon pays la RDCongo?

[14:28:09 | Edited 15:25:25] Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu: Les faits ou effets (4 machettes, 1 coutela, 2 couteaux, ?, 5 haches, ?) ont été retrouvés par qui, où, quand, comment, pourquoi ? De telles précisions permettent de bien documenter nos bases de données, de bien critiquer l’information qui nous parvient, de mieux connaître nos ennemis, nos bourreaux que Kinshasa feint toujours de ne pas bien connaître si nous tenons compte de son langage : « les présumés » : ADF/NALU, FDLR, M23, CDNP, Mboro Mboro, Mai Mai, FPRI, les autres ; et, de son comportement : cette valse vers Kampala et Kigali.

Avec ce type d’évangélisation dans un pays, où sont les personnes que les autorités administratives arrêtent depuis belle lurette dans la région ? Qui, pourquoi et comment s’intéresse à savoir ce que font les autorités publiques de ces meurtriers ou assassins ? Si nous aimons réellement le Congo, que devrions-nous être en train de faire ? Le faisons-nous ? Devrions-nous nous étonner quand la désolation, qui ne fait que commencer, s’abattra sur nous ?

Pour tous ceux d’entre nous qui nous promettent la libération par les armes ou par le soulèvement populaire, comment, quand et pourquoi attendent-ils le faire ? Vous en êtes-vous déjà acquis véritablement ?

Dans le Projet 2014, nous invitons à un travail qui consiste à rédiger en ligne et tester sur terrain un projet de société démocratique et visionnaire qui nous apporte la paix durable et l’enrichissement qui devrait être nôtre, mais qui nous manquent cruellement depuis 1960 déjà ! Personne jusqu’ici ne nous écoute !

Les photos de effets relatifs au message de Pyscas Tengetenge sur Skype de ce jour sont repris ici :
https://drive.google.com/drive/folders/0B_qWXB9IX9sFQm84azBoZVJTNFk?usp=sharing

[15:17:55] Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu: Beaucoup de problèmes congolais nous ont engagés dans des cercles vicieux dont nous avons difficile à nous tirer faut d’avoir pour leaders des hommes compétents, instruits, talentueux, sages, intelligents, spirituels…

Le mauvais choix de nos leaders est une des bases de solide sur laquelle s’assied l’imposture en RDC. Comment déboulonner cette base ? Nous l’avons déjà indiquer depuis décembre 1999 : 1. Identifier et promouvoir nos vrais, nos bons leaders ! (2. Conduire notre développement par projets écrits !) Nous venons de proposer, encore une fois, un cercle vertueux, dans lequel vous pouvez vous engager de peser de toute l’influence dont vous êtes capable.  Libre à vous de partager avec nous votre expérience des effets induits.

Consuler le document ici : « Comment briser le cercle vicieux congolais créer par les mauvais choix des leaders par un cercle vertueux proposer par GPAU,dans le cadre du Projet 2014 ? https://1drv.ms/w/s!Avl4IQPAyzlGg6h5GMnqkK5FvmdXrw « 

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Congolais détestent belges

Décidément, les congolais détestent les belges.  Pourquoi, au fait ?  Avec quel bénéfice ou quelle perte ?  Y a-t-il une solution au problème que nous pose cette haine ou cette rancœur contre l’ancien et actuel colonisateur belge ?  Ce n’est pas la question traitée ici directement.  Cependant, la lecture de cet échange-ci peut donner des idées qui permettent d’aller vers une approche humaine ou humaniste.

Non inutile à remarquer : 85% de congolais sont chrétiens, seraient chrétiens…  Disciples du Christ, le prétendu prédicateur de l’amour divin !

[ mardi 16 août 2016 12:43 ] GPAU: Chers amis,

Que sommes-nous en train de produire ensemble ?

Nos parents nous ont envoyés à l’école pour gérer la modernité.

Rédigeons un vrai plan d’attaque de l’imposture ou de la dictature.

Certes, je conseille la plus grande prudence dans cette démarche pour ne pas donné le flanc à l’ennemi qui est féroce ; comme d’aucuns commencent à s’en rendre compte, maintenant qu’il est clair que le glissement soit l’objectif numéro un du pouvoir de Kinshasa.

[ mardi 16 août 2016 12:44 ] GPAU: Aujourd’hui, nous pondons des messages dans les réseaux sociaux.

[ mardi 16 août 2016 12:55 ] GPAU: Ses messages n’ont pas d’impact dans la géopolitique : nous ne créons pas une base démocratique qui nous permettent d’être incontournables.

Tous les politiciens belges que je rencontre sont formels et de mon avis : nous devons encore beaucoup apprendre de la gestion d’un état moderne, de l’année 2016.

Nous rêvons beaucoup.

La Belgique veut aider les congolais.  Cependant, ni le pouvoir ni l’opposition ne présentent de technocrates qui soient dignes de ce nom.

Pas de dossiers clairs, soutenables.

G7, Rassemblement, UDPS, APARECO, UNC et tous les autres, où trouvez-vous leurs plans d’action qui soient critiquables, adoptables ou récusables ?

Nous continuons à croire que la rédaction d’un grand projet de société, démocratique, pour la RDC purifiera l’espace politique congolais.

Du coup, le peuple sera plus et mieux encadré, , accompagné, plus focalisé sur des points essentiels tels que (1) la paix et (2) l’enrichissement, sans pour autant négliger le reste : l’enseignement, le transport, la justice, l’administration, la finance, la recherche, l’industrie, les communications, la confession, l’emploi, la philosophie, l’ethnicité, la nationalité, la diplomatie, etc.

Il faut que tout cela soit écrit, interrogeable et améliorable par tout congolais en ayant la capacité, pour construire une nation qui prenne le devant de la scène, à la surprise de nos ennemis d’aujourd’hui !

Cette façon de faire va réduire le nombre de partis politiques dans notre pays à moins de 5, infailliblement et d’un seul coup, parce que les 400 ne sauront plus suivre, être originaux dans leurs projets de société généralement vide ; faute d’avoir de politiciens capables d’en pondre en leurs seins.

C’est ainsi que les guerres de l’Est et d’ailleurs s’arrêterons net ; que le budget de la RDC sera multiplié par 200, au moins ; que des cabindais auront le réel choix de devenir congolais ou de rester angolais, que ce sont des rwandais, burundais et des ugandais qui se bousculerons dans nos chancelleries pour devenir congolais!

[ mardi 16 août 2016 13:01 ] GPAU: Ma question aujourd’hui aux congolais qui me lisent est : pourquoi, nous congolais, suivons-nous des bandits politiques plutôt que de nous rendre à l’évidence ?  Le pouvoir de Kinshasa retarde notre gloire ; n’a aucune ambition et amadoue ceux qui devraient nous faire des courbettes !

Ces hommes ne participent qu’à la multiplication des guerres sur notre territoire…  À l’occupation progressive du pays par des étrangers qui commandent nos frères naïfs ou désespérés et briment et humilient nos populations dépouiller de tous leurs moyens de défenses : le savoir comme l’avoir.

Nous vous invitons à une participation massive au Projet 2014.  C’est un espace illimité qui est là, offert à chaque congolais qui en est capable pour participer à la rédaction, en ligne, de notre projet de société, qui n’a pas besoin d’être caché.

Beaucoup de congolais ignorent que bien peu de nations seront capables de nous nous emboîter le pas, le jour où nous mettrons la locomotive Congo en route !  Essayez !  Venez nous rejoindre au Projet 2014, si vous n’aimez par les partis politiques ; et rejoignez Kongo ya Sika, si un parti politique est l’environnement qui vous rassure.  Vous avez le choix !  Si c’est le monde associatif qui vous chante, nous avons l’EAE ASBL qui fait des émules en Afrique, depuis peu !

[ mardi 16 août 2016 13:18 ] Notre interlocuteur: Mon frère Paluku, Ce n’est pas Vrai . Les congolais ont beaucoup de projets de société de très hautes qualités. Vos belges là se moquent de vous et vous prennent pour Un idiot. Vous ne devriez même pas leur donner une seconde de votre temps pour écouter des bêtises pareilles. Dites-leur que s’ils ne sont pas informés sur les projets de société des Congolais, qu’ils nous contactent et nous les leur montreront en nombre illimité et de toutes parts. Ne vous laissez pas manipuler cher Me Paluku à votre niveau-là.

[ mardi 16 août 2016 13:19 ] GPAU: Tu m’étonnes, Notre interlocuteur.

[ mardi 16 août 2016 13:20 ] Notre interlocuteur: Mais reconnaissons que ce qui manque chez beaucoup de congolais, c’est, d’une part, la volonté politique et d’autre part des stratégies adaptées au contexte congolais, d’un pays que les occidentaux veulent maintenir dans la pauvreté et dans le désordre pour le balkaniser .

[ mardi 16 août 2016 13:20 ] Notre interlocuteur: Je vous ne vous étonne en rien  mon frère.

[ mardi 16 août 2016 13:21 ] GPAU: Laissons la volonté politique des hommes au pouvoir à côté : je la connais, elle existe, contrairement à ce que tu penses.

[ mardi 16 août 2016 13:21 ] Notre interlocuteur: Ces belges-là vous mentent et ils n’ont aucun souci de voir notre pays avancer.

[ mardi 16 août 2016 13:21 ] Notre interlocuteur: Moi je ne parle pas de la volonté politique des Hommes au pouvoir.

[ mardi 16 août 2016 13:21 ] Notre interlocuteur: Je parle des congolais.

[ mardi 16 août 2016 13:21 ] Notre interlocuteur: Parce que vous avez même parlé de l’Opposition congolaise.

[ mardi 16 août 2016 13:21 ] GPAU: Le pouvoir a une volonté claire : se maintenir, quoi qu’il en coûte pour :

  1. éviter la sanction du peuple ;
  2. gagner sa vie.

[ mardi 16 août 2016 13:22 ] Notre interlocuteur: Nous avons tout ce qu’il nous faut mon cher, à commencer par des gens comme vous.

[ mardi 16 août 2016 13:22 ] Notre interlocuteur: Êtes-vous incapables ?

[ mardi 16 août 2016 13:22 ] Notre interlocuteur: Ou bien êtes-vous le seul et l’unique capable ?

[ mardi 16 août 2016 13:23 ] Notre interlocuteur: Non ! Nous sommes très nombreux.

[ mardi 16 août 2016 13:23 ] Notre interlocuteur: Les belges le savent et ils me le veulent pas. C’est pourquoi nous nous battons pour mettre les meilleurs à la place qu’il faut.

[ mardi 16 août 2016 13:23 ] GPAU: L’opposition congolaise, j’en fait partie et je la connais comme les bouts de mes doigts, parce que je travaille du dedans depuis 1976 ; je suppose que tu le sais.

[ mardi 16 août 2016 13:27 ] GPAU: Les projets de sociétés des grands partis politiques du Congo, je les ai.  Désolé de te redire qu’ils ne sont pas pesants, là où ils existent réellement.  La plupart, les rédacteurs sont mes amis ; qui, hélas, pour des raisons diverses manquent d’assise et se doivent d’obéir à leurs gourous, pour espérer avoir une place au gouvernement demain.  Ceux qui sont indépendants d’esprit, tu sais bien qu’ils ne sont nulle part, dans la production de propositions innovantes digne de ce nom, Notre interlocuteur.  Tu n’as pas besoin de me citer des noms, nous connaissons nos partis et nos formations politico-militaires.  Ils n’ont pas encore aligné les technocrates qu’il faut.  Parce que leur MOTIVATION n’est pas bonne. Ils ne recherchent pas la délivrance du Congo.  Ils veulent prendre le pouvoir dans le seul but de gérer eux aussi à leur tour, en parfaits dictateurs, en camouflant, pour certains, les forfaits pour lesquels ils n’ont pas encore rendu des comptes au peuple congolais.

[ mardi 16 août 2016 13:30 ] GPAU: Le résultat est là : ils sont coincés, ils n’acceptent jamais de se mettre autour d’une table avec les autres, ils ne fonctionnent bien que dans le népotisme et sont incapables du civisme.

[ mardi 16 août 2016 13:38 ] GPAU: Notre interlocuteur,  pourquoi parles-tu comme si tu ne savais pas que je sois congolais et belge à la fois ?  Quand il s’agit de construire notre État, la RDC, si nous voulons réussir, nous devons apprendre à nous mettre autour d’une table, Notre interlocuteur, en nous respectant les uns les autres.

[ mardi 16 août 2016 13:41 ] GPAU: Je suis fondé pour dire qu’il y a énormément de politiques belges qui voudraient bien nous aider, mais que c’est nous congolais qui ne sommes pas bien organisés : au niveau de ceux qui sont au pouvoir tout comme au niveau de ceux qui sont dans l’opposition.  Un peu d’effort d’organisation dans l’opposition nous permettra de changer d’avis.  Nous avons la manie de rejeter beaucoup de nos fautes sur les autres : c’est de la démission, c’est un acte suicidaire et irresponsable.

[ mardi 16 août 2016 13:47 ] GPAU: Le pouvoir veut gérer le pays avec 6-7 bilions de FC alors qu’il lui faut 1.500-2.000 billions de FC !  Qui, dans l’opposition, par son projet de société, apporte un plan qui corrige cette ineptie ?   Je ne connais que trois qui tentent d’y arriver : Freddy Matungulu, Alula et Katumbi. +/-150 billions de FC, dans leurs propositions – malheureusement peu connues et supportées par nos compatriotes.

Pendant que sur terrain, Tshisekedi maintient sa côte de popularité, note que personne n’arrive à vraiment dresser un plan de gouvernance commun avec lui, par défaut de confiance, de consensus et d’autorité.

[ mardi 16 août 2016 13:53 ] GPAU: Conclusion

Notre interlocuteur,

Je te connais intelligent.  Tu ne peux donc pas nous permettre de rêver ; mais ton intelligence commande que tu dises la vérité à notre peuple.  Il y encore un grand travail à abattre dans notre camp pour qualifier nos acteurs et prétendre être de capables de faire mieux que le pouvoir.  Un pouvoir qui nous subjugue du fait de nos propres démissions, de nos propres turpitudes.

Quant aux projets de sociétés dont tu parles, relis-les bien et tu me donneras raison, j’en suis persuadé !  J’en ai lu et relu au moins quatre et je n’y ai pas trouver de la matière qui me permette de dire que les belges ne nous aimeraient pas !

[ mardi 16 août 2016 14:01 ] GPAU: Quant à savoir si je suis capable, Notre interlocuteur, la réponse tu l’as : je suis actif en politique depuis 1976.  Mon projet 2014, depuis 1999, n’a obtenu que l’engagement de 2 personnes sur les 3000 que j’attendais avoir en 2014…  Nous avons créé le parti Kongo ya Sika avec 5 autres compatriotes en 2015.  Je suis le seul à y avoir emmené 6 autres membres pour faire que nous soyons 12 aujourd’hui, ce 16 août 2016.  Qu’est-ce, en politique ?  L’histoire est ce qui convainc, qui tranche, en politique : vrai ou faux ?  Juste ou injuste ?

Nous n’avons pas encore assez travaillé : c’est plus que clair que l’eau de roche !  Dans l’entre-temps, des congolais détestent des belges !

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Ministère du combat spirituel ?

Ce qui étonne chez notre peuple c’est de croire au bien et au mal et d’écrire du vrai et du faux !  Une terre chrétienne et de foi qui ne peut être celle des massacres ni d’assassinats politiques.  Sauf pour ceux qui crois qu’Israël aussi massacrait au nom de Jésus et que le KKK soit aussi une organisation chrétienne, fondée sur le livre de Genèse. Rien n’est dit des bonnes ou mauvaises langues qui prétendent qu’Elisabeth Wosho Onyumbe participerait, par son ministère à des morts d’hommes, à des déstabilisations des couples, avec la complicité du pouvoir qui l’entoure.

Pour ce que  nous en connaissons, il faut être très prudent quand il faut parler de ce ministère qui devra certainement répondre de beaucoup de plaintes d’hommes et de femmes victimes de ses ravages supposés, inventés ou vrais…

L’avenir nous le dira !

From: kasaiwetu-list@yahoogroups.com [mailto:kasaiwetu-list@yahoogroups.com]
Sent: mercredi 10 août 2016 05:04
To: 2africa-T@googlegroups.com, Africa-T1@googlegroups.com, jzpalmares@gmaail.com <Africa-T1@googlegroups.com>; 2africa-T@googlegroups.com, Africa-T1@googlegroups.com, jzpalmares@gmaail.com <2AFRICA-T@googlegroups.com>; africa-t <Africa-T@googlegroups.com>; kasaiwetu-list@yahoogroupes.fr <kasaiwetu-list@yahoogroups.com>; congocitizen@yahoogroups.ca; Front Com. des Patr. Congolais <front_compatriot@yahoo.fr>; Communauté Catholique Congolaise de Montréal cccm <cccmontreal@yahoo.fr>; Congo Bana Congo <Banacongo@yahoogroupes.fr>; Congo Bololo <paxnow@yahoogroups.com>; Congo Libre <congokdp@gmail.com>; Udps Multimé <udpsmultimedia@yahoo.com>; Jean Kadima-Schipa <jzpalmares@gmail.com>; bandundu.idiofa@yahoo.com; Congo Bana Equateur <banayaequateur@yahoogroupes.fr>; Union Congolaise <unioncongolaise@yahoo.fr>; kivu_avenir@yahoogroupes.fr; Bena Kasayi <bena_kasayi@groupesyahoo.ca>; linkedin <linkedin@gmail.com>
Subject: [kasaiwetu-list] Kimbuta : « Kinshasa est une terre de foi chrétienne… »——–Le Phare de 10 aout, 2016

Rubrique : Société

Kimbuta : « Kinshasa est une  terre de foi chrétienne… »

 « Kinshasa est debout. Elle est heureuse de servir de cadre aux assises commémorant le 25me anniversaire du ministère Chrétien du Combat Spirituel et le 12me anniversaire de la Communauté Internationale des Femmes Messagères du Christ (CIFMC). Kinshasa est une terre de foi chrétienne et une ville de prières ». Tels étaient les propos du gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta le lundi 08 août 2016 dans la soirée, au siège de la Cité Triomphe, sur la 17 Rue, dans la commune de Limete. C’était en marge du coup d’envoi des manifestations marquant le jubilé d’argent de cette communauté religieuse.

            Et le numéro de Kinshasa de poursuivre : « Parmi les passions de cette ville, il faut retenir en bonne place la foi en Jésus-Christ. Je remercie donc Papa et Maman Olangi pour m’avoir associé à cette activité. J’ai tenu à participer sincèrement pour féliciter les 25 années passées par le couple Olangi à mener sans relâche le combat de l’édification de la population du monde entier, ainsi qu’à la réalisation de plusieurs actions  de cette Fondation, qui est devenue une référence dans le monde. Je tiens à encourager ce couple choisi par l’Eternel afin de conduire à bon port ce ministère», a-t-il renchéri.

            « Quand je me suis levé comme une mère à Kinshasa, la RDC en repos pendant 40 ans…. Moi, je suis de ceux-là qui ont la foi audacieuse…. Je vous conseille : « Ayez la foi en Christ… », a conclu André Kimbuta Yango. Il a ainsi sollicité des croyants venus de plus de 160 pays à consacrer entre les mains de l’Eternel Tout Puissant la République Démocratique du Congo.

            Il a, en outre souligné que ces assises chrétiennes se déroulent dans une période cruciale sur le plan politique pour notre pays. Selon lui, c’est un moment historique car le pays se prépare à la tenue du ‘’Dialogue National’’ initié par le Président de la République, puisqu’il estime que le dialogue est une voie qui mènera le pays vers une bonne voie. D’où, André Kimbuta pense que la prière est très importante pour la réussite de ce forum. « Car, la prière apporte la paix, une paix la dans ville en particulier et,dans le pays en général », a-t-il souligné.

            Se référant aux différents thèmes retenus, le patron de la ville de Kinshasa a, dans son adresse, sollicité du couple Olangi Wosho de poursuivre la bataille pour la délivrance des Congolais en général et de ses administrés en particulier, étant donné que le ministère et la CIFMC ont pour vision : « la délivrance et l’accès à une vie de victoire».

            C’était un culte d’action de grâce à l’endroit de l’Eternel Dieu Tout Puissant. « Quand je me suis levée comme une mère en Israël….. le pays fut en repos pendant 40 ans…. » : tel est le thème choisi pour la célébration du 12me anniversaire de la CIFMC. Quant au 25me anniversaire du ministère, la Fondation Olangi Wosho l’a placé sous le thème : « Ne prenez point part aux œuvres infructueuses du diable, mais condamnez-les».

            A cette occasion, Joseph Ezéchiel Olangi Onasambi a fait, à l’assistance, la genèse de ce ministère suite à l’appel de Dieu reçu par sa femme, Elisabeth Wosho Onyumbe.

             Présente parmi les invités, la vice-ministre de l’Intérieur, Martine Bukasa, a martelé que l’anniversaire du CIFMC était une occasion pour les mamans de se donner davantage à la prière car la femme est la mère de la famille. C’est elle qui la protège.

            Plusieurs autorités politiques et militaires étaient présentes à ce culte, notamment Thomas Luhaka, Théophile Mbemba, Corneille Nangaa, le général Oleko ainsi que des chefs des missions diplomatiques.

 Dorcas NSOMUE _.___

Posted by: Jean Kadima-Schipa <jzpalmares@gmail.com>

Publié dans Politique | Laisser un commentaire