Pouvons-nous encore gagner ?

Pouvons-nous encore gagner les cœurs des congolais, allons-nous surprendre aux élections prochaines ?  Comment sera-ce ?  Pourquoi nous faut-il nous y investir maintenant et pas demain ?  Concrètement, comment procéder ?

Gagner

  • Oui, nous pouvons gagner tout l’électorat congolais : théoriquement.  Il nous suffit, des 14 que nous sommes, d’amener chacun 2 membres nouveaux tous les mois pour arriver à être 40.000.000 de membres effectifs de Kongo ya Sika d’ici décembre 2018.
  • Cela fait rêver avec raison : nous avons été paresseux : nous y sérions déjà, au sommet des partis en vue, même si nous tenons compte du fait que nous ne sommes pas les seuls dans l’espace politique congolais !
  • Oui, nous surprendrons plusieurs : parce que nous avons encore des cartouches dans nos carquois qui correspondent exactement à ce qu’il faut pour libérer réellement et définitivement les congolais.

Comment

  • Pendant 15 mois, travailler à apporter, chacun est sans exception, 2 nouveaux membres dans nos structures locales.
  • En utilisant notre argument de vente bétonné !

Urgence

  • Des congolais sont encore morts ce 7 août 2017, par ignorance, pour l’amour de la patrie et de l’indépendance.
  • C’est le cas depuis 1959 !
  • Sommes-nous encore en droit de laisser notre peuple mourir faute d’avoir un bon leadership ?

Concrètement

  • S’inscrire comme membre et encourager chaque mois au moins de nouvelles personnes à adhérer et à s’inscrire comme membre de notre parti pour que nous gagnions les 26 provinces du Congo, pour qu’enfin nous nous fassions officiellement reconnaître comme parti politique.
  • Former chaque membre de notre structure à la propagande active, professionnelle et démocratique ; mais aussi à la sécurisation des vies humaines que nous ne souhaiterions pas voir notre pays continuer à perdre, sans contrepartie !
  • Ne pas perdre de vue l’objectif : pour prendre le pouvoir, nous devons être dans une structure qui réunit au moins 50% de l’électorat, démocratiquement, légalement !  Nous devons dont engranger des membres par la sueur de nos fronts, pour l’amour du Congo.
  • Pour convaincre, nous devons commencer par être nous-mêmes convaincu de notre ascendance politique :
    • Nous sommes le parti le plus démocratique dans notre pays : c’est un fait ;
    • Personne ne nous empêchera d’être reconnus comme parti politique une fois que nous aurons rempli les exigences légales, parce que nous sommes capables de les satisfaire rapidement par notre pugnacité et d’obtenir que nos droits soient respectés ;
    • Notre offre correspond aux besoins des congolais : la paix, l’enrichissement, l’indépendance, la liberté, l’unité…
    • Nos leaders sont et resteront des patriotes capables, patriotes, intègres.