Partis, courants, mouvements ou projets politiques


[19/7, 13:32] C

Y a-t-il un courant politique en RDC? Je ne suis pas spécialiste en sociologie politique, je pense cependant qu’aucun parti politique de la RDC ne repose sur un courant politique.
En revanche, les formations politiques en RDC sont opportunistes et électoralistes voire alimentaires.
[19/7, 14:43] GPAU

Prof,
C’est quoi que ce courant politique que devrait choisir chaque parti politique ?
Un parti donné, peut avoir pour politique de ne suivre aucun courant politique en vogue…
Beaucoup de mouvements politiques aujourd’hui sont des divorces d’avec ces schémas obsolètes et parfois jugés aliénants ou réducteurs de nos jours.
Le Mouvement Réformateur belge (MR), dans lequel j’évolue, est une mixture de 4 courants politiques de la droite belge. Il tient la route et se positionne très bien dans le Royaume.
Plus fondamentalement, les partis politiques ne sont pas les seuls lieux où s’exercerait ou se pratiquerait la démocratie et la citoyenneté.
Remettons ces choses, pas que bonnes ni utiles, copiés des autres nations.
Travaillons à être et à demeurer nous-mêmes !
Le MPR avait une bonne idée, mais il l’avait trahit par sa motivation hégémonique et raciste !

Paris et Kinshasa…


Paris et Kinshasa seront-ils le point de départ d’une fin prochaine du régime de Kinshasa ?  C’est la question que plusieurs se posent, au côté du pouvoir comme du pouvoir, comme de celui de l’opposition.  Les premiers pour savoir quand quitter, abandonner leur maitre ; et les seconds pour savoir à quand les temps de raffrichissement pour le peuple congolais.

Pour répondre à cette question directement, nous pensons que cela dépendra d’un certain nombre de facteurs, dont notamment :

  1. la capacité de Paris et Kinshasa de maintenir la pression par un harcelement recursif du régime incriminé ;
  2. la réponse réservée au mouvement par les autres étudiants en RDC même et par les combattants et résistants des autres capitales de l’Occident principalement ;
  3. le soutien diplomatique du mouvement pas les acteurs politiques congolais de l’opposition, tant de l’intérieur du pays que ceux de la diaspora ;
  4. subisdiairement, la réponse de la population en RDC.

Tous nos dictateurs d’Afrique vivent bénis par certains gouvernements ou par certains pouvoirs de l’Occident essentiellement.  Ils les sont moins, voire rarement, par ceux de la Russie, de la Chine ou de quelques pays arabes dits anti-impérialistes.  Pour des raisons d’une éthique mondiale minimum à respecter, ces bénédictions doivent tenir compte, dans des situations critiques, de la grogne populaire.  Parce qu’après tout, on ne domine que ceux qui acceptent la domination ! De plus, nous ne sommes plus à l’époque de la guerre froide et il est dangereux de se faire des ennemis puisque les situations des évoluent désormais très vite.  Or, les congolais, jusqu’ici au moins, acceptent, sciemment ou inconsciemment d’être dominés et exploités.  Ne serait-ce que par peur de la mort pour une cause de liberté et de dignité qui ne leur tient pas beaucoup à coeur.  Que pouvons nous en tirer comme conséquence ?

Si dans deux semaines, aucune réaction positive ne nous parvient, il faut se dire que le régime de Kinshasa en profitera pour renforcer sa cruauté et que les congolais de partout connaîtrons des moments durs de leur histoire, parce que les amis du pouvoir que nous décrions lui emboiterons le pas pour tenter de garantir les contrats ; jusqu’à ce que cependant, Dieu interviendra, pour le bénéfice de ses fidèles qui existent dans la gente congolaise.

J. B. Mpiana : prévenir ou guérir ?


Il vaut mieux prévenir que guérir.

Une violence appelle toujours une autre violence : cela ne permet pas de résoudre les problèmes, mais d’en accumuler.

J. B. Mpiana et son concert prévu au Zénith, nous aide-t-il à aller de l’avant ?  Les combattants, en interdisant les concerts de l’impudeur, de l’insouciance et de la trahison de la nation, nous aident-ils à aller de l’avant ?

Le silence est coupable en pareille situation : tant il y a eu mort d’hommes et coups et blessures subis ailleurs par les fils de notre Congo en exil.  Voilà qui nous donne raison d’insister pour que chaque congolais s’engage positivement dans Kongo ya Sika pour enfin travailleur sur un projet de société clair, public.

**************************************************************************

[03-12-13 16:37:52] jciakudia: GOUVERNEMENT DE LA RD CONGO EN EXIL
Cabinet du chairman
LONDON
UK

AU GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DE LA FRANCE
ET
PRINCIPALEMENT A LA POLICE FRANCAISE

CONCERNE : POUR RAISON DE SECURITE ET DE QUIETUDE PUBLIQUE / DEMANDE D’ANNULATION DU CONCERT DE SANG DE L’ARTISTE MUSICIEN CONGOLAIS DE KINSHASA MR JB MPIANA AU ZENITH DE PARIS PREVU POUR LE 21.12 2013

ET

D’UNE OUVERTURE D’UN DOSSIER JUDICIAIRE A L’ENCONTRE DU MUSICIEN CONGOLAIS JB MPIANA ET SON PRODUCTEUR D’ORIGINNE HAITIENNE ALAIN CLAUDE POUR AVOIR COMMANDITE UNE ATTAQUE CRIMINELLE QUI A PROVOQUEE UNE MORT D’HOMME A L’UNIVERSITE ST DENIS A PARIS LE 26.11.2013 CONTRE LES PARTICIPANTS D’ UNE REUNION LEGALEMENT AUTORISEE D’ORIGINE CONGOLAISE.

Le Gouvernement de la RDC en Exil, la Résistance Patriotique Congolaise Mondiale et le Chairman Son Excellence le Prof. Rev. Julien Ciakudia confirment aux Congolais et aux autorités du Gouvernement de la République Française et plus principalement les autorités policières que pour sauvegarder la sécurité de nos concitoyens, des mélomanes de la France et de l’Europe, nous avons décidé a l’unanimité d’annuler ce concert de sang.

Depuis bientôt 6 ans, face a un comportement immoral et inconséquent de nos artistes musiciens, ceux de théâtre ainsi que les multitudes des pasteurs, la résistance patriotique congolaise mondiale a décrétée un embargo total a l’encontre de toute production musicale d’origine congolaise partout dans le monde en rapport a la situation politique catastrophique d’occupation, du pouvoir d’imposition et d’imposture, du génocide, des viols, des pillages systématiques des ressource minérales et stratégiques.

Déjà depuis son annonce ce concert de provocation devenu concert de sang ou concert sans objet prévu ce 21.12.2013 au Zénith a Paris a déjà produit plusieurs victimes sur le sol français dont un bandit assassin mort après son attaque de paisibles Congolais en reunion de travail légalement autorisée a Paris.

Pour toutes ces raisons, nous demandons aux autorités de la France et principalement a la police française d’interpeller des son arrivée a Paris ce mois de Décembre 2013, le musicien congolais JB Mpiana et son complice de producteur d’origine haïtienne domicilie a Paris, Monsieur Alain Claude et d’ouvrir un dossier judiciaire contre les deux pour avoir commandite et monnayer cette dernière attaque criminelle qui a eu lieu fin Novembre 2013 a l’Université Saint Denis et qui par conséquent a connue un mort du cote des assaillants.

Fait à Londres, ce 03.12.2013

Pour le Gouvernement de la RDC en Exil
et
La Resistance Patriotique Congolaise mondiale

(Sign)
Le Rev. Prof. Julien Ciakudia
CHAIRMAN
Mob. : 00 44 74 24 55 95 92 or 00 44 79 479 411 57
Facebook : julien ciakudia sr
Skype : jciakudia

%d blogueurs aiment cette page :