L’insécurité et l’instruction


La République est ce qui nous freine dans notre progression en tant que nation.

Pour éviter l’éclatement du pays, qui fait horriblement peur aux unitaristes, plusieurs pensent que nous devons éviter, post-poser l’indépendance de nos peuples.

La conséquences est là : la dictature, le pillage et le terrorisme rongent le pays, nous déciment. Qui nous sauvera, pourquoi et comment ?

Des congolais savent que nous nous sommes choisis des hommes véreux comme responsables des projets publics ; nous tolérons l’esclavage, la colonisation, la paresse l’occupation étrangère, le terrorisme, la trahison, les guerres fratricides dans le pays.

L’opposition congolaise doit donc se hisser, s’enrichir pour espérer nous conduire à l’indépendance.

Publié par Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire

2 commentaires sur « L’insécurité et l’instruction »

  1. Je pense qu’à l’heure actuelle, toutes les batteries doivent être mises en marche pour espérer une libération du Congo, mais, et j’insiste, cela ne dépendra que de sa population et du moment où elle se réveille de son sommeil. Aussi est-il important de se demander à quand elle se réveillera !

    J'aime

    1. Le devoir d’aider notre population à se réveiller nous revient nous deux : moi et toi. Pour cela :
      – dressons une liste de prospets ;
      – élaborons notre dialogue du réveil efficace et efficient ;
      – commençons la propagande ensemble.
      Ce site du projet 2014 est conçu pour cela.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :