Mukuna, Kabila et le peuple


Voici ce qu’on peut lire dans un groupe WhatsApp.

Si le peuple congolais ne peut pas s’émouvoir à lire les dix accusations de l’évêque Mukuna contre l’ex-président Kabila, que faut-il attendre du Congo dans les 30 prochaines années ?

Évêque Pascal Mukuna, président de l’Éveil patriotique a déposé ce jeudi 7 mai 2020, sa dénonciation auprès du Parquet général près la Cour Constitutionnelle, contre l’ancien chef de l’État Joseph Kabila.  

Le responsable de l’Assemblée Chrétienne de Kinshasa (ACK) accuse l’autorité morale du Front Commun pour le Congo, (FCC), d’être auteur de plusieurs violations des droits humains sous son règne. 

À ce titre, P. Mukuna charge J. Kabila des 10 dossiers suivants :

  1. Massacre des adeptes de Bundu Dia Kongo dans le Kongo-Central ; 
  2. Affaire Armand Tungulu ; 
  3. L’assassinat de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana dans les locaux de la Police Nationale Congolaise ; 
  4. Les massacres des jeunes kulunas à Kinshasa par la police nationale congolaise dans l’opération Likofi ; 
  5. Les fosses communes de Maluku ; 
  6. Les massacres de Mwanza Lemba dans le Kasaï ; 
  7. Massacres et fosses communes dans le Kasaï ; 
  8. L’assassinat de deux experts des Nations unies dans le Kasaï ; 
  9. L’assassinat des manifestants et incendies des sièges de partis politiques en 2016 ; 
  10. L’assassinat de plusieurs personnes lors des manifestations organisées par le Comité Laïc de Coordination. 

Publié par Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :