Des canons pour décimer les congolais de l’Est ? NON !


[13/8, 09:21] JMK :

LA GUERRE DES TERRES EN RDC

La nouvelle donne géopolitique des prochains jours en Afrique et dans notre pays en particulier sera étroitement liée à l’appétit de plus en plus fort suscité par les terres africaines.
Rien que pour l’année 2020 écoulée, huit millions d’hectares supplémentaires de terre ont fait l’objet d’intérêt commercial avec ces 2100 contrats qui ont été signés soit pour acquisition soit pour location à longue durée des hectares de terre.

Au niveau mondial, les pays acquéreurs sont principalement la Chine, les USA, la Grande Bretagne, la Suisse, le Canada et la Russie.
Et parmi les pays dépouillés à grande échelle de leur sol se comptent la République Démocratique du Congo, le Soudan, le Sud-Soudan, le Mozambique et le Madagascar.

Rien que pour le cas de la RDC, un rapport de Rights and Ressources Initiative, une coalition internationale d’ONG basée à Washington, atteste que les dirigeants congolais ont signé des accords avec des propriétaires étrangers pour céder 48,8 % de terres cultivables de leur pays. Voici un des crimes majeurs de la kabilie et du plan d’occupation du Congo par l’Afdl.

Entre-temps un rapport de la CIA venait d’établir le chiffre actuel des populations congolaises qui est passé à 105.044.646 d’habitants. Avec cette arithmétique disproportionnée entre la démographie galopante et la perte de la moitié des terres cultivables du pays, les congolais sont bien préparés à mourir de famine et à vivre comme des ÉTRANGERS cette fois-ci sur leur propre terre natale.

Du jamais vu ailleurs où le pouvoir cherche plutôt à conquérir des terres étrangères mais JAMAIS céder un centimètre carré de ses propres terres. Le pouvoir Afdl fidèle à la logique de Lemera et prolongé dans cette maudite coalition Fcc-Cach, est en voie d’hypothéquer l’avenir de tout un peuple. Elle fait courir à des générations entières le grand risque de perdre et leur souveraineté et leur sécurité existentielle que seule la terre natale peut donner. La terre est sacrée. On ne la négocie JAMAIS.


[13/8, 10:57]

PAU :

Codeco, Mai-mai, Yakutumba et autres sont des rebelles congolais qui se soulèvent contre le régime illégal, traître, abjecte et oppresseur de Kinshasa.
Certes, ils sont accompagnés par leurs amis étrangers éventuels ayant des agendas connus de tous ou plus ou moins.
Ce qu’il y a à faire de mieux, c’est négocier la paix avec eux ; une vraie paix et non tenter des les annihiler.
Pourquoi irions-nous chercher des canons contre ces lendu, ces yira, ces lega et ces autres congolais qui se battent – mal, à mon avis, mais – pour libérer leurs terres spoliées par le fait des hommes qui trônent à Kinshasa ?
Tant qu’un seul peuple du Congo ne sera pas respecté, la paix, dans la République, ne sera pas possible.
Au projet 2014, nous invitons chaque congolais à nous rejoindre, pour proprement disqualifier le régime que nous avons mis en place ou que nous tolerons depuis fin 2018 à ce jour.

Kinshasa veut lui aussi décimer les congolais de l’Est ? Nous devons nous lever et dire : NON !

Et si l’Ouest nous aime, il dira aussi : NON au régime des collabos à la solde de nos ennemis !

Publié par Graphèle Paluku Atoka Uwekomu

Développement personnel holistique ; développement communautaire, national et planétaire démocratique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :