Ils rêvent… Tous !


DEAL ENTRE TSHISEKEDI ET KABILA EN 7 POINTS : PPRD CONFIRME, UDPS OBSERVE LE SILENCE .

Lors de la rencontre du jeudi avec les sénateurs et députés de sa famille politique, l’autorité morale du Front Commun pour le Congo a révélé pour la première fois le fameux accord signé avec le fils de l’opposant historique, 8 jours, avant la publication des résultats provisoires de l’élection présidentielle par la Commission électorale nationale indépendante, en présence de trois chefs d’États.

En voici le contenu :

  1. Immunité totale pour le clan kabila et dignitaires du régime. Pas de poursuites pénales pour tous les crimes possibles
  2. Concertation entre les deux leaders avant toute mise en place notamment dans les services de sécurité( armée , police et services de renseignement ) , entreprises et territoriale
  3. Soutien lors de la présidentielle de 2023 par la famille politique de Tshisekedi de la candidature FCC , famille politique de kabila

4.Témoins internationaux: le président du Kenya Uhuru kenyatta, l’égyptien, Al – Sisi et le sud africain Cyrille Ramaphosa

  1. Témoins nationaux :
  • Delphin kayimbi ( ex patron des renseignements et ancien numéro 2 de l’armée),
  • Celestin Mbala ( ex aide du camp de kabila et actuel patron de l’armée),
  • Jonh Numbi ( ancien inspecteur de l’armée) ,
  • Amisi Tango fort ( actuel inspecteur général de l’armée ),
  • Jean Claude Yav ( ex patron de la garde républicaine )
  1. l’accord est dénommé « Accord pour la stabilité au Congo »
  2. Lieu de la signature de l’accord : ferme de kingakati

Deux ans après la signature , la coalition au pouvoir composée du Front Commmun pour le Congo de Joseph kabila et le Front Commun pour le Congo bat de l’aile.

Le camp kabila par la bouche du secrétaire permanent du PPRD et candidat malheureux à la présidentielle de décembre de 2018 ,confirme cet accord secret et accuse Félix Tshisekedi de piétiner l’accord qu’il avait signé à kingakati.

Dans le camp de l’UDPS, on préfère ne pas commenter ce document rendu public par les officines du FCC .Selon un haut cadre du parti présidentiel sous le sceau de l’anonymat.

L’unique accord signé par Félix Tshisekedi et son prédécesseur porte sur la coalition FCC- CACH à l’Hôtel du fleuve.

Depuis la dernière mise en place opérée par Félix Tshisekedi dans l’armée et l’appareil judiciaire, le pont semble être coupé entre les deux acteurs de l’alternance en RDC.

Alors que Félix Tshisekedi vient d’annoncer les consultations pour identifier la nouvelle majorité après des crises récurrentes au sein de la coalition, Joseph kabila consulte à sa manière pour resserrer les rangs de la majorité au parlement.

La coalition FCC-CACH qui se trouve au bord de l’éclatement ne tient qu’à un fil.

Eric Wemba
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net

Publié par Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :