Après Mukambo, c’est Jukoth…

Le territoire de Mahagi passe des moments durs, qui ressembleront à la rebellion de 1964.


Aujourd’hui ils viennent d’attaquer le marché d’Amee à Djukoth. Bilan :4 blessés et 2 morts sur le champ, la population en fuite, laissant tout derrière. Après leur forfait, les 18 assaillants se sont retirés sur Djugu. Mungu kende ! [Dieu seul… peut secourir]

Ils sont craints parce qu’ils sont armés ou parce que les jeunes alurs sont devenus des peureux ou égoïstes ?

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.