Devoir de périgrnation.

[16/1, 08:45] De PMB.

1) Kabila (sénateur à vie selon la constitution) sera désigné président du sénat: 2è personnalité du pays par ordre protocolaire et remplaçant potentiel de Félix en cas d’empêchement définitif (ex. Décès)

2) Nanga est en train de fabriquer une majorité à l’assemblée nationale qui désignera Shadary 1er ministre. Une façon de le récompenser pour avoir accepté d’assumer le passif du régime.

3) Avec cette majorité Aubin Minaku pourra rester au perchoir de l’assemblée. Kamerhe prendra une vice-primature ou vice versa.

4) Le gouvernement ne changera pas beaucoup
Les Mende, Kokonyangi, Bitakwira et autres Alexis Tambwe Mwamba garderont leurs positions.

5) Déjà hier Nanga a proclamé les députés provinciaux: large majorité du FCC. Donc les gouverneurs seront du FCC

Alors le changement arrivera par quel mécanisme? C’est la kabilie qui continue!

Pour tranquiliser l’Udps et l’Unc quelques ministères et quelques missions diplomatiques (ambassadeurs) seront mis à leur disposition. C’est tout.

Et Kabila aura le choix entre
– assassiner Félix et le remplacer
– ou manipuler Félix pendant ce mandat puis revenir en 2023.

Conclusion: Félix et l’udps ont rejoint le FCC par la grande porte. Kamerhe et son unc y ont toujours été.

Le perdant c’est le peuple congolais, encore une fois…malheureusement.


[16/1, 11:32] PAU.

Pas malheureusement ! Nous, peuple congolais, devons périgriner dans le désert à cause de notre orgueil. D’ici mars, nous invitons tous les parlementaires de l’opposition à se préparer en se mettant ensemble pour déléguer quelques deux ou trois personnes à venir à Bruxelles en 2020, avec un dossier complet à soigneusement préparer, solliciter le soutien direct de la Belgique et des États-Unis d’Amérique officiels au peuple et non pas au gouvernement fantoche de Kabila. Le dossier doit prévoir 50 ans d’un accompagnement responsable (coopération initiale) et non pas colonialiste pour créer un État congolais véritablement indépendant, sur la base d’un plan démocratique et totalement congolais. Le coût approximatif du projet, de 50 ans, dépassera les 300 billions d’euros. Sa rédaction mobilisera 3.000 congolais au moins pendant 12 mois. Le plan du développement du Congo sous tous les aspects sera abordé : économie, culture, social… Le financement sera à 100% congolais !

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.