Accusation ou indépendance ?

Pour Madimba, j’accuse…

Des congolais brûlés au 3ème degré emmenés dans des dispensaires de fortune comme du bétail qu’on transporte à l’abattoir…

Aucune ambulance…  Pas de sapeur-pompiers…  Pas de camion anti-incendie.

Qu’avons-nous fait pour être géré ainsi ?

Une Ambulance médicalisée neuve de marque Toyota Hiace Standard Roof diesel coûte 40 000$.
Un camion anti-incendie de marque Must revient à 50 000$.

Une Toyota Prado neuve constituant la majorité des cortèges de nos autorités s’échange contre 90 000$.

Nous sommes dirigés par des incompétents qui adorent la frime, le champagne, le dollar, la cigare, les belles voitures, les costumes ultra-chers, les belles filles…

Bref une bande d’irresponsables sans scrupule.

Si seulement…  Le Président de la République, le Président du Senat, le Président de l’assemblée nationale, les Vices Premiers Ministres, les Ministres d’état, les Gouverneurs, les Généraux, les Procureurs de la République, les Directeurs généraux et les autres, diminuaient de moitié leurs cortèges, on aurait de quoi acheter au minimum 1 200 ambulances et 1 000 camions anti – incendie qu’on pourrait repartir dans les 26 provinces…  Soit, un minimum de 45 ambulances et 38 camions anti -incendie par provinces.

On pourrait aussi construire des cliniques d’urgence et réhabiliter certains hôpitaux en RDC.

Donc, on sauverait des milliers de vies…

Je me souviens de cette phrase de Thomas Sankara qui dit : Il faut faire un choix : du champagne pour une certaine catégorie ou de l’eau potable pour tous.

De toutes les façons, comme le dit mon jeune frère Alesh Alesh Drc
Toko voter lisusu…

Biso bazoba na bino.

À partager sans modération.

Citoyen indigné

Ados Ndombasi Banikina

Avec une union d’États indépendants,  tout ce problème ne se poserait pas.

Chaque localité s’occuperait de son développement sans sombrer dans la dépendance.  La concurrence permettrait de trouver des solutions complètes modernes, localement, régionalement, sans attendre tout d’une capitale peuplée de bandits politiques.

Prenons mon village d’Ugudo.  Qu’attend-elle pour organiser ses services de soins médicaux,  d’assurance maladie, accident, invalidité et perte de revenu ?

Le MNC, le MPR, l’AFDL et le PPRD abrutissent nos peuples.

Les promesses, nous en auront toujours.  Avec ou sans la République,  elles n’apporteront rien chez tous les peuples qui ne se mettront pas au travail pour élaborer et appliquer leurs politiques de développement endogène.

Notre projet EAE ASBL, anime la base là où elle s’investit pour aller vers son indépendance.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s