Pourquoi sommes-nous persécutés ?

La fille

Papa,

Le pays est sous contrôle des rwandais à présent. Il est totalement impossible d’aller en RDC et investir aux yeux de Kabila. La première chose à faire c’est de faire sauter le clan Kabila pour penser ensuite à faire de bonnes choses pour notre pays. Présentement, Paul Kagame, le president en chef de la RDC, va te tuer, si tu y vas pour commencer un projet.

Le père

C’est depuis Lumumba que notre famille vit la persécution : tu le sais bien. Aucun régime congolais ne nous supporte. Tous, nous subissent… Même en Belgique, usant de leurs bras tentaculaires, sont arrêtés, non par des hommes, mais par Dieu dont nous sommes les prunelles des yeux.

Si donc nous sommes en vie, ma fille, c’est par la grâce divine. Il a disposé des justes, des anges, partout dans le pays et à l’extérieur du pays, pour nous aider dans la traversée du désert, en route vers la terre promise.

Nous avons tout connu, nous les Atuka : la trahison des nôtres et des tiers, l’exil, les empoisonnements, les cachots, la faim, les injures, les injustices : tout ou presque. Partout, nous sommes traqués, surveillés, menacés, persécutés, saccagés, y compris par les faux frères en Christ. Je ne fais que te rappeler les bienfaits de Dieu.

Dieu, notre rempart, ultimement, gagne pour nous, sur tous les fronts, avant même le retour de Christ, avant même Gog et Magog…

Sois donc en paix. Nous ne sommes pas aux commandes : c’est Dieu lui-même qui est au contrôle, depuis que dans les années 10, naquit Atuka (Atoka) le patriarche. Lui déjà, devint orphelin à ses 4 ans d’âge.

Pourquoi, sommes-nous persécutés ?

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Pourquoi sommes-nous persécutés ?

  1. WJ.
    Merci pour le sage conseil jusqu’aux Atuka. C’est cool ça.
    2018.05.23 15:47
    Ma conviction est qu’il faille travailler sa personne, autant que son identité personnelle, familiale, patriarcale, clanique, tribale, ethnique, raciale, humaniste et mystique ; autant que son corps, sa maison, sa rue, son quartier, sa commune, sa localité, son territoire, sa province, son pays, son continent, la planète et l’univers. Dommage que nous n’apprenions plus à nos enfants ces choses essentielles pour réussir sa vie temporelle et intemporelle, matérielle et immatérielle, individuelle et collective, nationale et supranationale.
    Quant à Atuka et Kasoki, tu m’es témoin que ce sont eux qui ne se sont pas contenter de m’élever, mais qui m’ont aidé à me forger ma personnalité ; dans une famille dont plusieurs ne connaissent pas toujours bien le périmètre du combat. Mais, toi, tu en connais, un peu !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s