Candidats à la CPI

Les prochains candidats à la CPI, en provenance de la RDC, commencent à se confirmer eux-mêmes dans leurs positions, sans le savoir.

Qui sont-ils ? Ce sont quelques un de nouveaux rebels que nous suivons têtes baissées. Ne sommes-nous pas clairs ? Pourraient-ils changer d’avis et être sauvés ? Nous ne pensons pas : ils sont déjà dans l’engrenage d’où il est généralement difficile de s’en sortir.

Nous les avons pourtant personnellement avertis, patriotiquement ! Suivez… Voici la livraison matinale qui nous conduit à revenir sur la question.


[5/23, 06:55] ‪+243 976 679 842‬: Après que la PNC ait avoir saisi illégalement la jeep Nissan de l’UPC en date du 19 Mais, jour de l’installation du comité exécutif provincial de mouvement « Ensemble pour le changement « , nous avons constaté que toutes les cinq roues qui étaient intact sur la jeep, c’est à dire, quatre roues ordinaires et une réserve, ont été démontés du véhicule et ce dernier était posé sur les treto en piere.
À cette effet, le secrétaire général de l’#UPC a refusé, qu’on lui remette l’engin malgré que le commandant de la PNC ville aurait aurait fait des pressions pour retrouver les roues déplacées par les éléments mal intentionnés de la PNC. Pour le secrétaire général de l’#UPC, aussi longtemps que l’expertise technique responsable ne sera pas fait au niveau du moteur ainsi que des accessoires, il ne reprendra pas ce véhicule.
Et face à cet acte nous nous posons la question de savoir si la police tient vraiment à la neutralité à cette période de turbulence où même les biens des opposants doivent être protégé.
[5/23, 09:18] Paluku-Atoka Uwekomu: Nous aimons à nous poser des questions sans y apporter des réponses.
Quand une police, nationale, enlève les roues de la voiture d’une formation politique ou d’un opposant, que faut-il en déduire ?
1. Avertissement, mise en garde, du pouvoir assassin.
2. Complicité, contre les intérêts du peuple, entre le pouvoir et la formation ou le traître, pour faire croire à l’inimitié.
3. Une intox visant à salir un pouvoir dont on veut se débarrasser à tout prix, par n’importe quel stratagème.
4. Autre acte de banditisme, extérieur au pouvoir et à l’infortuné authentique.
5. Un miracle des dieux pour dérouter les croyants, les crédules.
Dans lequel des cas nous trouvons-nous, pourquoi et comment ?
Pour ce qui est de l’expertise, y en a-t-il une sur terre, disponible sur le lieu du crime éventuelle, qui permettrait d’exclure tout piège ?
Le Congo est devenu comme le Far West.
Seule une rupture, totale et possible, entre le pouvoir et toute l’opposition pourrait nous sauver, nous sortir du gouffre. Or, tous les tenors de la politique que j’ai consultés, ne sont pas d’accord parce :
1. ils ne se font pas confiance, entre leurs ethnies, entre leurs alliances, entre leurs cultures politiques ; et que,
2. ils ne veulent pas se partager le pouvoir pour couvrir leurs forfaits.

Nous avons investi dans des bandits politiques. Assumons les conséquences de cet investissement. Sinon, nous allons vers l’affrotement qui fera quelques ventes d’armes supplémentaires pour la communauté internationale, qui reculera le retour du noir sur l’échiquier civilisationnel.

Nous formulerons des propostions en direction du gouvernement belge la semaine prochaine. Quel est le voeu du territoire de Mahagi ou de la province de l’Ituri, validé par ses représentants, par écrit ? Si vous le voulez, il arrivera à bon port et j’argumenterai s’il va dans le sens de notre conviction politique que vous connaissez. Sinon, c’est le territoire, et de ce fait la province, que vous confiez aux nouveaux rebels. Sachez qu’avec ces nouveaux rebels, nous allons tout droit vers d’autres génocides, exactement comme avec les anciens, et que certains, qui espèrent gagner la bataille, se retrouveront à la CPI, comme d’habitudes ! Nous les connaissons déjà…

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s