Autodéfense ou exil…

La machine électorale est elle une supercherie politique, une oeuvre de l’imposture ?

Comment lutter pour un état de droit sans pour cela trahir son souci pour la démocratie ?

[3/26, 01:31] PMB :

https://www.facebook.com/journaliste.ilunga/posts/1379628478850279

[3/26, 10:36] GPAU :

Cette démonstration, si elle en est une, n’est pas le plus important, mais bien ce que nous congolais en faisons.
Aller aux élections avec des tricheurs et assassins, qui doivent être jugés pour leurs forfaits est en soit une haute trahison. Pourquoi réfléchissez-vous aux machines que bien de congolais n’ont jamais vu de toute leur vie ?

La solution aujourd’hui à la crise congolaise est, pour tout patriote, le choix intelligent entre l’autodéfense et l’exil… Si la majorité d’entre nous choisit la trahison, vius ne saurez pas lui résister. Ce qui est jusque-là le cas.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s