Calculer notre avenir…

Calculer notre avenir sera impossible sans l’implication d’ingénieurs congolais de toutes les technologies.  En effet, la plupart des choses qui s’enseignent au sujet du Congo dans les écoles, du Congo et d’ailleurs, sont complètement fausses !
Nos ingénieurs doivent nous refaire presque tous les calculs pour corriger ce qui doit l’être, afin que nous soyons dans la vérité et ne vivions pas des chimères.
Vu par Nancy Molema à 19:28 Nancy, Club Amis John Lupala, WhatsApp
« George Alula J’ai pleure longtemps dans mon combat dans le silence, seul, pour le congo. Aujourd’hui avec vos mains tendues vers moi. Les joignants ensemble. Je ne peux vous refuser de contribuer a sortir les shegues de la rue. De rendre nos enfants devenus kulunas a nos familles. Je suis fier de ceux qui font ce combat sans regarder ma richesse, ma fortune et mon imbecilite traduite par le sacrifice consenti pour liberer notre pays. Ensemble, nous en sommes capables. Montrons aux amis du Congo que ne je suis pas le seul qui croie que nous pouvons travailler avec eux pour batir un monde meilleur avec un Congo vivant dans la paix et contribuant au bonheur du monde entier par ses richesses, qui a dit naturelles? DIEU LUI MEME. Ensemble, nous pouvons. YES WE CAN. TOGETHER. »
Ghislaine Birhange Ghislaine
Yes, we can : together !
Graphèle
Il faut commencer par créer des emplois nous-mêmes ; pour avoir les moyens de notre politique ! EAE ASBL que nous animons aide, conseille, mais ne remplace pas !

Notre recette : Se réunir entre chômeurs pour : 1. identifier les besoins, les problèmes, les opportunités ; 2. définir les objectifs à poursuivre en matière de création d’emplois correctement rémunérateurs ; 3. élaborer des projets massifs, viables, rentables visant la création d’emplois correctement rémunérés ; 4. mobiliser en fédérant, les ressources nécessaire à l’exécution du projet ; 5. lancer les projets soi-mêmes, chômeurs, dans le cadre d’entreprises associatives, coopératives ou de sociétés.

Nous sommes tellement paresseux et égoïstes que nous prenons trop de temps à nous décider. Pendant ce temps, nos ressources s’épuisent : 1. Nous ne pouvons pas fournir l’hydroélectricité à toute l’Afrique, c’est faux ; nous n’en avons que pour 13% maximum de nos besoins à nous congolais en électricité ! 2. Nous n’avons pas de viande même pour 2 semaines de survie et bientôt les américains nous vendrons de la viande artificielle ! 3. Aucun d’entre nous n’arrive à vous dire combien d’hommes-heures de travaille nous avons pour nos réserves de richesses naturelles – l’or de l’Ituri ne serait que l’ordre de quelques années de survie ; 4. Tout est encore à faire pour connaître notre véritable richesse parce que les statistiques dont vous attendez parler sont, pour la plupart, complètement, totalement, fausses ! Demandez à nos ingénieurs divers ils vous apprendront des supercheries dont nous sommes victimes à cause de notre sous-instruction.

Avec le Dr Alula, le peuple congolais aura l’opportunité de pouvoir calculer par lui-même sa vraie richesse ; lui-même étant formé pour ce genre de gymnastique.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s