5 projets pour votre localité…

Nous sommes préparés à participer au développement de 5 types projets dans votre localité.  Dans l’UE comme dans le continent africain.  Nous sommes l’EAE ASBL (http://eae-asbl.blogspot.com, http://eaeasbl.com), une association de droit belge.

Une communauté locale de n’importe quel pays d’Afrique peut bénéficier de notre expertise pour le montage de tels projets au bénéfice de ses habitants.

La communauté locale s’engage à payer totalement et volontairement les frais qu’engage le projet.  Nous ne croyons pas en l’efficacité des aides qui perpétuent la paresse chez nous africains.  Le fond propre à présenter à la demande d’un financement doit représenter au moins 10% du coût total du projet, mais idéalement d’au moins 30%, pour garantir l’obtention d’un crédit.

Avec nous, les partenaires du projet serons trouvés et mobilisés ; le financement total – 70 à 90% du coût du projet – sera recherché et trouvé, avant de passer à l’exécution du projet.  Un suivi extérieur et un autre, intérieur à la localité, seront assurés.

La rémunération de nos services est d’office incluse dans le budget du projet et ne dépassera pas les 10% du coût du projet.

Nos projets seront des participations locales à l’effort gouvernemental et ne se substitueront en aucun cas à l’Etat qui sera partenaire au projet, dans tous les cas, ne serait-ce pour la protection administrative des projets.  Nous ne courrons surtout pas derrière les subsides.  Elles sont souvent très insuffisantes.

Nous proposons :

  1. l’eau aux portes des ménages et des industries
    Contrairement aux programmes de misère habituels, nous proposons à la communauté locale partenaire de se construire et de gérer des stations de captage, des centres traitement et des réseaux de distribution d’eau potable aux portes de tous les ménages et de toutes industries de la communauté participante.
  2. l’hydroélectricité aux portes des ménages et des industries
    Le projet permettra à la communauté locale de construire et de gérer ses propres centrales hydroélectriques pour l’électrification de l’ensemble des ménages de la localité.
    De part sa nature, ce projet sera impérativement couplé au à un projet habitat, l’hydroélectricité ne pouvant être installée dans n’importe quel type de maison.
    Nous prevoyons une moyenne de 11 kW/ménage et 77 kW additionnels, par ménage, pour l’industrie.  L’objectif minimal est donc de 88 kW/ménage.
  3. mécanisation de l’agriculture
    Ce projet intéresse une collectivité qui veut progressivement, mais définitivement mécaniser son’agriculture sur l’ensemble de son territoire dans le but d’atteindre la compétitivité au plan international.
    Le service de l’aménagement du territoire local sera un partenaire de choix dans ce projet enfin de bien délimiter les zones cultivables et les séparer des zones réservées aux habitations.  Il est aussi de veuiller à la protection de l’environnement.  De projet implique un investissement de la collectivité dans le développement du réseau routier de la contrée où elle se situe.  La production doit en effet servir des consommateurs extérieurs à la localité après avoir assurer l’indépendance alimentaire de la localité.  Chaque ménage rural doit pouvoir disposer d’un espace qui  lui permette de réaliser une vente d’au moins 78.000 Euros/an.
  4. l’habitat
    Ce projet est une proposition à l’adresse de tous les ménages de la commununauté participante en vue du passage vers des maisons en durables et l’adoption des normes urbanistiques qui permettent à la collectivité de mieux gérér son raccordement à l’eau courante et à l’hydroélectricité, ainsi que de mieux organiser le déplacement de la population locale dans la cité, en toute sécurité.
    Une villa équipée est proposée à chaque ménage qui comporte : une cuisine, un salon, une salle à manger, deux salles de bains, un bureau, un garage pour voiture, un débarras, 4 chambres.
  5. les coopératives
    Ce projet est une proposition de lutter pour l’éradication du chômage par (1) la recherche active d’emplois et (2) la création d’emplois bien rémunérés dans la collectivité partant des besoins locaux et extérieurs en biens et en services qui sont encore insatisfaits.
    Le salaire minimum proposé, dès le départ dans ce projet, est de 7,5 €/h en net.

Pour toute information complémentaire :

Paluku-Atoka Uwekomu
EAE ASBL
Avenue Mutsaard 75/1
1020 BRUXELLES
+32486741704 (mobile)
+3224786672 (fixe et fax)
eae.asbl@hotmail.com
http://eae-asbl.blogspot.com
http://eaeasbl.com 

 

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s