Les tuéries…

Nous l’avions dit en 2011.  Le pire était à venir : http://adirodu-roger.blogspot.be/2016/04/nord-kivu-encore-les-habitants-du_29.html.  Ce qui se passe partout en RDC et dans la diaspora, n’est pour l’instant que le commencement timide de la douleur.  Il viendra un temps où Dieu interviendra
C’est à nous congolais de décider d’arrêter ou pas, les assassins qui tuent lâchement.

Le pouvoir de Kinshasa étant issu des rébellion, pendant que les civils étaient démissionnaires, nous ne pouvons logiquement attendre d’elle une bonne action.

Les tueries sont les faits et profitent à tous ceux qui ont des comptent à rendre à la nation congolaise.  L’eau doit demeurer trouble pour qu’ils opèrent en toute quiétude.  Un jet de lumière dans la nuit, forcerait les coupables à la disparition de la sphère politique congolaise, pour les retrouver dans des prisons importées chez nous par les colonisateurs.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s