De Mahagi à la RDC…

Pendant que les démagogues occupent les esprits avec du puérile et que nos ennemis nous déciment, nous devons penser à l’énergie.  L’hydroélectrification de la RDC est possible comme commencement de la solution du problème énergétique congolais actuel et futur.  15 Euros/ménage/mois est ce que nous proposons, pour démarrer un travail acceptable, d’ici 5 ans.  La visée est unique : l’électricité aux portes de TOUS les ménages et entreprises du Congo.  La conséquence bénéfique, pour le congolaise, n’a pas besoin d’être dessinée !

Comme la ressource hydraulique ne suffira pas, il faut, d’ores et déjà, recourir à l’éolien, au solaire, à la biomasse, à la houille, au pétrole, au gaz  et au nucléaire.  En effet, quelques 100 GW hydroélectriques seraient disponibles, selon la SNEL (Voir aussi ici), pendant que le besoin se situe autour de 1600 GW au minimum, sans tenir compte de l’évolution galopante de la démographique ni de celle des besoins ménagers et industriels.

Pour concrétiser tout cela, nous reprenons ici notre réponse à un compatriote du territoire de Mahagi, qui date d’avril 2015 et se rapporte avec l’électrification de cette portion de la RDC.  Nous avons ajouté, à notre tableau initial, les données nationales, pour permettre une comparaison que nous espérons utile.

Notons la similitude entre les erreurs territoriales et celles de la nation : sous-estimation grave du danger encouru, passivité de la population concernée, carence de compétences et d’expertise dans le domaine de l’énergétique et absence d’une volonté politique chez la masse populaire, etc.

Le défi aujourd’hui est de trouver un homme politique capable de lancer et de présider aux destinés de notre pays, engagé dans un tel projet…

Si ne peux pas garantir qu’il veuille le faire, il me semble logique de penser que le Professeur Freddy Matungulu Mbuyamu Ilankir soit la personne la mieux intellectuellement outillée pour tenir une telle gageure, moyennant un encadrement intelligent et consensuel.  Réfléchissons dont bien à nos choix disparates du moment…

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Chers frères,

Je viens de consulter le document qu’EAU a bien voulu nous transmettre ; essentiellement dans sa partie énergie électrique.

Ce qui est dit de l’électrification n’est pas ambitieux et même pas raisonnable : l’engagement financier (1 million d’Euros environ) ne représente qu’à peine 0,002% des besoins MINIMAUX !

La référence « HTW, Allemagne » est insuffisante pour nous permettre de connaître le partenaire.  Merci mettre toutes les coordonnées de la firme : adresse postale, téléphone, fax, email, prénom et nom du responsable, etc.

Il ressort de l’information présente qu’Atiwa et Awuu sont purement et simplement insuffisants pour couvrir nos besoins ; ne serait-ce que ménagers : un huitième du besoin total, 7,5 à 44 milliards d’Euros.

Tableau 1 : Estimation du coût de l’hydro-électrification de Mahagi et du Congo

Paramètres Formules Mahagi Congo Estimation
Population   2.000.000 73.000.000 Habitants
Ménages Population/(6…4) habitants/ménage 333.333 à 500.000 12.166.667…18.250.000 Ménages
Puissance à installer (ménages+ entreprises) 0,000.088 GW/Ménage x Ménages 29 à 44 714…1.606 GW (gigawatts)
Coûts total de l’installation milliards 2 à 8 €/W x Puissance à installer 58 à 352 2.141…12.848

Milliards d’Euros

 

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s