Chômage à Kinshasa


Voici enfin le résultat brut de notre enquête préliminaire sur le chômage dans la ville de Kinshasa.  Elle succède à une enquête similaire que nous avons commanditée dans la ville de Goma et dont les résultats ont déjà été publiés ici :
http://eae-asbl.blogspot.be/2013/03/le-chomage-goma-notre-enquete.html et
http://eae-asbl.blogspot.be/2013/03/60-chomeurs-de-goma-2-repartition-par.html.

Nos partenaires locaux (Kinshasa et Goma) s’organisent très bien et méritent d’être soutenus par la diaspora congolaise.  Nous collectons nos fonds avec l’ASBL AUPC.  Pour ce projet-ci, indiquez : “Projet Coopératives/Kinshasa” ou “Projet Coopératives/Goma” ou alors “Projet Coopératives” dans votre communication.
(IBAN: BE24 7795 9821 8838 BIC: GKCCBEBB – ASSOCIATION DES AMIS DE L’AUMONERIE UNIVERSITAIRE PROTESTANTE DU CONGO – AUPC ASBL)

Le ton vient donc d’être donné pour la publication régulière des résultats engrangés sur terrain par nos partenaires kinois qui ne manquent de nous annoncer d’autres prouesses pour pas très longtemps.

On notera que tous les 60 chômeurs interrogés sont sans emplois indépendamment de toute leur bonne volonté.  49 s’estiment empêchés de travailler ; parce que le travail est caché par les employeurs (45 enquêtés) ; parce qu’ils manquent de pistons (42 enquêtés) ; 27 pensent que le travail fait défaut – et l’EAE ASBL étudie comment en créer dans les mois à venir ; tandis que 7 pensent que les mauvaises conditions de travail sont un obstacle à le mise à l’emploi.

Chers compatriotes, ces résultats qui viennent de nous parvenir aujourd’hui ressemblent étrangement ceux qui nous sont parvenus de Goma.  Nous commençons donc à nous faire une opinion objective sur les causes du chômage dans notre pays :
1. le manque de civisme : le favoritisme des employeurs ;
2. la carence de travail, faute d’initiative et à cause de l’insécurité des biens et des personnes ;
3. les mauvaises conditions de travail : en l’absence d’une autorité de contrôle et des syndicats digne de ces noms.

Nous espérons bientôt pouvoir, avec le soutien de toutes les forces vives de la nation, et les chômeurs en premiers, pouvoir étendre cette enquête de manière à confirmer ou infirmer ces conclusions préliminaires.

Dans la ville de Kinshasa, nous avons déjà, avec nos 11 protégés, lancer des offres de services.  Nous attendons les premiers résultats dans le mois qui suivent.  La création d’emplois est à l’étude et des possibilités ne manquent, mais les initiatives font encore grandement défaut.  L’EAE ASBL se propose donc d’apporter son plus ; non seulement pour les populations kinoises, mais aussi pour les populations de l’UE à terme.

Faisons remarquer enfin que notre échantillon présent n’est pas représentatif des chômeurs kinois.  La plupart ici ont poussé leurs études très loin (gradués, licenciés).

Tableau 1 : Le pourquoi du chômage à Kinshasa

Numéro

Oui

Non

Total

Je suis au chômage parce que :

     

1.    Je ne veux pas travailler

0

60

60

1.1. Par paresse

0

60

60

1.2. Pour une autre raison

0

60

60

1.3.   Autre.

1

59

60

2.    Je veux travailler, mais

60

0

60

2.1. Je suis empêché de travailler

49

11

60

2.1.1.    Par la maladie

0

60

60

2.1.2.    Par un handicap physique

0

60

60

2.1.2.    Par un handicap mental

0

60

60

2.1.3.    Par les d’études

0

60

60

2.1.4.    Par le manque de moyens nécessaires pour en chercher

9

51

60

2.1.5.    Par le manque de relations, de pistons

42

18

60

2.1.6.    Par les mauvaises conditions de travail

7

53

60

2.1.7.    Autre

1

59

60

2.2. Je ne trouve pas de travail

50

10

60

2.2.1.    Le travail fait défaut

24

36

60

2.2.2.    Le travail est caché

45

15

60

2.2.3.    Autre

1

59

60

2.3. Je trouve du travail mais (le chômage est préférable)

1

59

60

2.3.1.    Le salaire est tout le temps prohibitif

1

59

60

2.3.2.    Les conditions de travail sont tout le temps mauvaises

1

59

60

2.3.3.    Le travail ne correspond pas à ma qualification, à chaque coup

1

59

60

2.3.4.    J’échoue toujours aux tests d’embauche

2

58

60

2.3.5.    Autre

0

60

60

3.    Je ne songe pas à travailler

0

60

60

3.1. Je n’y ai jamais pensé

0

60

60

3.2. On ne m’a jamais parlé du travail

0

60

60

3.3. Je n’en vois pas l’intérêt

0

60

60

3.4. Je n’ai pas besoin du travail

0

60

60

3.5.   Autre

0

60

60

4.    Autre ..

0

60

60

4.1. Spécifier :

0

60

60

4.2. Spécifier :

0

60

60

4.3. Autre

0

60

60

 

Tableau 2 : répartition des chômeurs suivant l’âge

(à venir)

Tableau 3 : répartition des chômeurs suivant les filières de fomation

(à venir)

Tableau 4 : répartition des chômeurs suivant le nombre d’année passé au chômage.

(à venir)

Tableau 5 : répartition des chômeurs suivant le nombre d’années d’études égrenées

(à venir)

Auteur : Graphèle Paluku Atoka Uwekomu

I am involved in the personal and holistic development of each of my fellow citizens; and in the community, national and global development in a democratic, Christian and capitalist way.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :