Choisir la bonne part !


[7/12, 00:24] +257 77 50 06 25: RDC: 1700 soldats Ougandais déployés en RDC aux cotés des FARDC auraient un impact positif dans une semaine de leurs déploiements.

Congo7 News: +243840542469

https://congo7news.net/2021/12/05/rdc-1700-soldats-ougandais-deployes-en-rdc-aux-cotes-des-fardc-aurait-un-impact-positif-dans-une-semaine-de-leurs-deploiements/

(Tel que reçu. WhatsApp)

[12/12, 09:40] GPAU

Cet impact est trompeur.
En effet, on ne peut se féliciter de tuer sa propre populahion. Et à dire vrai, aucune méchanceté ne restera impunie en Afrique Centrale, comme partout ailleurs.

De même que les rebelles sont des violants, des lâches, qui pratiquent l’arbitraire et se servent des armes pour terroriser nos populations, de même aussi les gouvernements congolais et ougandais se servent de l’argent du contribuables pour s’éterniser au pouvoir en décimant peuples et en spoliant les biens ces peuples, dont certains, il est vrai, revendiquent mal leurs droits légitimes à l’autodétermination de leurs destins respectifs.
La CODECO, le Chini ya Kilima, les Mai-mai, les Mulenge aux combats et les autres rebelles se doivent d’entamer des démarches politiques et non pas militaires, pour revendiquer ce qu’ils croient être leurs droits légitimes, mais bafoués.

De même, les gouvernants de nos pays respectifs ne doivent pas nous tromper sur leurs véritables motivations : rester au pouvoir pour se protéger contre les condamnations qui les attendent pour les crimes qu’ils commettent au grand jour, dans le mépris total des aspirations de nos populations.

Quant à nous, peuples du Congo et de l’Ouganda, prétendument théistes, si nous voulons la paix, c’est sont nos propres turpitudes que nous devons abandonner : élire à répétition, des hommes véreux, cupides, assoiffés de notre sang, partiaux, immoraux, assassins, sans foi ni loi, ennemis de Dieu. C’est en effet investir, sciemment, dans l’iniquité, que Dieu ne laissera pas impunie.

Pour tout fils de Dieu fidèles, ni l’insécurité créée par les rebelles, ni celle créée par nos armées ne sont bonnes. L’amour de Dieu et celui de nos frères humains, nous imposent d’agir et de prier dans le sens de l’exhortation de nos frères rebelles et de la disqualification des hommes véreux que nous avons commis à l’exercice du pouvoir, offensant Dieu, notre père commun, qui attend de nous que nous nous aimions les uns les autres, comme il convient que le fassent les fils d’un même père !
Sinon, Dieu lui-même, que congolais et ougandais offensent, gardant les cous roides, nous résistera.
Seuls, ses justes, ses oints, seront sauvés !
Ce ne sera pas encore la fin, parce qu’il faut que toute la prophétie s’accomplisse d’abord avant que ne vienne le jour redoutable de Celui qui est maître de toute chose.
Bonne semaine à vous tous qui avez choisi la bonne part !

Publié par Graphèle Paluku Atoka Uwekomu

Développement personnel holistique ; développement communautaire, national et planétaire démocratique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :