Les lendu de la CODECO prétendent…


« Dans un entretien exclusif avec lavoixdelituri.net le week-end dernier,cet acteur a fermement condamné les massacres de la population civile,des incendies des maisons et des biens, des pillages des biens et autres dégâts commis par les différents groupes armés actifs dans cette province. Il plaide pour des opérations des grandes envergures dans le but d’imposer la paix dans les zones sinistrées. »

http://lavoixdelituri.net/ituriun-acteur-politique-demande-au-gouverneur-militaire-daccelerer-des-offensives-contre-les-groupes-armes/

La réalité est que la paix entre peuples ne s’impose pas. On l’obtient, on la négocie, on la construit. Si l’on ne peut pas attendre des rebelles de comprendre, on peut néanmoins obtenir d’eux qu’ils respectent les droits des autres à la vie, à la tranquilité, au développement, en leur concédant leur droit à la vie, à la tranquilité, au développement.

Les lendu de la CODECO prétendent que l’Ituri et la RDC les tracassent, les brimes, les occupent, les colonisent, les subjuguent, les escalvagisent. Ils ont raison sur ce point. Le Congo tout entier subit ce sort. Si eux se décident de réagir et que les autres se laissent faire, il ne tient qu’à ceux qui se laissent faire de s’en prendre aux conséquences de leur démission sur les lendu. La guerre dans l’Ituri sera donc longue, tant que nous ne voudrons pas reconnaître que les lendu ne soient pas traités avec respect.

Dans un pays où personne ne veut s’élever contre la dictature de Kinshasa, les lendu et leurs alliés ont décidé de se faire justice en tuant, en pillant, en rançonnant, en détruisant… C’est bien dommage ! Il suffirait de négocier qu’on leur laisse leur pays pour que du coup une solution soit trouvée à la question de l’insécurité dans l’Ituri. Les produits des champs, des mines, des rivières, du sol et de l’air lendu profitent à qui, pourquoi et pourquoi ?
Certes, n’ont le droit de tuer personne. Laissons-les tranquilles chez eux et préparons-nous à les débouter s’ils viennent nous déranger chez nous ! Nous craignons que dans ces conditions-là, qu’on ne voient plus les lendu chez autrui !

Publié par Graphèle Paluku Atoka Uwekomu

Développement personnel holistique ; développement communautaire, national et planétaire démocratique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :