Fofana Sekou


Leçon du jour le 5 mars 2020

Les traditions africaines puisées dans la philosophie des anciens penseurs de nos loges nous enseignent de façon quasiment certaine » Qu’un grand voleur, un crimel même un violeur n’opère jamais dans sa zone de résidence  » d’autres l’expriment de façon plus simple  » Les grands chasseurs ne chassent pas dans la zone d’habitation. En synthétisant ces deux proverbes ou de pensée philosophiques africaine et en les appliquant sur la situation de crise que de nombreux pays traversent depuis une décennie Ruwanda , les deux Congo , Cote d’ivoire le Mali depuis dix ans est senti pour nous les modernes comme de basculement. Un foyer de trouble constaté partout dans le vieux continent, le berceau de l’humanité comme un effet de miroir, des rayons réfléchis comme en physique optique , une image symétrique avec les mêmes désastres, on se pose les mêmes questions sans agir de façon collective  » D’oû vient ce malheur qui s’abat sur nous ? Prend t-il sa source ailleurs « S’il y a un continent stable aujourd’hui c’est l’Europe depuis la fin de la deuxième guerre mondiale et la guerre froide après la chute de mur de Berlin 1989.Tout est pacifié dans ces pays alors qu’ils sont pleine manque de ressource énergétiques, d’où la politique de nouvelles terres ou les anciennes colonies sont les cibles : Une idéologie se met en place ; la nouvelle théorie de post- post colonialité s’emparer des ressources des anciennes colonies l’or le diamant , le pétrole l’uranuin, le fer le cuivre , le cobalt , même les zones de pêches sont touchées » On alimente des guerres entre les États et entre ethnies que l’anthropologie coloniale a mise en place.Après les forces viennent s’installer en qualité de solda pompiers pour éteindre le feu, en dessous les conflits s’agrandissent et se compliquent .Ce nouveau système institutionnalisé de régime inégalitaire est très violent et barbare au niveau de l’échelle planétaire. « Pour soigner cette maladie cancéreuse les peuples opprimés doivent avoir le goût de la liberté et l’esprit d’Indépendance et de vision de grands projets pour le bien de l’humanité, surtout avoir une synergie pour construire une paix durable entre les peuples Fofana Sekou,

Philosophe

Publié par Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :