MVE : vaccin ou poison ?

DECLARATION POLITIQUE DU DEPUTE NATIONAL, HONORABLE TEMBOS YOTAMA,
Assassinat du Dr Richard, agent de la Riposte-EBOLA, « fonds de commerce pour les officiers instructeurs »
Nous, Honorable député National, élu de la ville de Butembo, suivons avec une particulière attention, les dossiers en rapports avec les attaques en répétions des CTE jusqu’à l’assassinat du médecin, feu Dr Richard VALERY MOUZOKACRIER épidémiologiste, agent à l’OMS, de la nationalité camerounaise en date du 18 avril 2019.
En effet, le Dr Richard, avait été assassi né dans des circonstances floues en plein service, aux cliniques Universitaires de l’Horizon en ville de Butembo, alors qu’il œuvrait dans la riposte contre la maladie à virus EBOLA,
Comme de coutume, les services de sécurité avaient directement déclaré avoir amorcé les enquêtes, curieusement, des enquêtes qui tirent en longueur, on ne sait pas pour quelles raisons, et à cette occasion, plusieurs personnes ont été arrêtées et jetées en prison, selon eux pour raisons d’enquêtes. Ce qui est curieux c’est que, on sait quand les enquêtes commencent mais on ne sait pas quand elles prendront fin, curieusement avec des victimes innocentes qui croupissement innocemment dans les cachots, en leur exigeants des sommes faramineuses pour des simples libertés provisoires alors que leur culpabilité ne pas encore prouver ;
Selon les informations à notre possession, les instructeurs de ce dossier en ont déjà fait « un fonds de commerce », alors qu’eux-mêmes avaient déclaré sur les radios de Butembo et Beni, qu’ils venaient d’arrêter les vrais auteurs de cet assassinat, curieusement, une bonne dizaine des personnes, dites arrêtées pour raisons d’enquêtes croupissent encore dans les cachons et prisons à Butembo , d’autres ont été transférés à Beni et à Bunia, et plusieurs autres arrestations continuent à s’enregistrer ; pour bénéficier d’une liberté provisoire, ces officiers exigent entre 3000 $ et 5000 $ à ces pauvres citoyens pour les rançonnés. Pourquoi faire souffrir ces pauvres citoyens, pourtant bénéficiant encore d’une présomption d’innocence ?
Eu égard à tout ce qui précède :
1°/. Exigeons l’organisation d’un procès en audiences publiques le plus rapidement possible pour faire la part des choses, condamnés les victimes et libérés simplement les innocents, étant donné que plus les choses sont tirées à la longueur, cela constitue un des facteurs le plus important qui renforce la « résistance » au sein de la population et même au sein du corps médical, vu que l’assassinat du Dr Richard est un arbre qui cache la forêt et cache beaucoup des réalités ;
2°/. Demandons l’implication personnelle de la haute hiérarchie militaire, ainsi que la présidence de la République dans le dossier d’assassinat du Dr Richard, étant donné qu’il y aurait une réalité cachée au sein de la Riposte qui fait que, la maladie ne prenne pas fin alors que la liste des victimes d’EBOLA ne fait que s’allonger bien « l’appropriation communautaire de la Riposte va bon train »,
3°/. Demandons la mise sur pied urgente, par la présidence de la République, d’une commission d’audite face à la démission inexplicable de l’ancien Ministre de santé, Mr Oly ILUNGA, sa gestion calamiteuse de la Riposte contre EBOLA ayant fait autant des victimes, qui pourtant pourraient été sauvées, en faisant d’EBOLA un business ; démissionner tout simplement parce que, le Dr MUYEMBE est nommé pour aussi aider à éradiquer EBOLA, ne pas un fait de hasard.
4°/ Exigeons la libération immédiate sans conditions de certains médecins innocemment arrêtés à Butembo et qui croupissent en prison, pour des raisons inconnues juste, semble-t-il, pour chercher à les rançonner, la population s’étant en peine, approprié la riposte et n’affiche plus aucune résistance, derrière ces arrestations des médecins, il y aurait un agenda de pousser le corps médical à la « résistance », pour qu’on retourne à la case de départ et qu’EBOLA ne prenne pas fin ici chez nous, car on sait déjà le jeu qui se joue ( ce ne pas pour rien que le Dr MUYEMBE avait demandé tout haut , de ne pas prendre EBOLA comme carrière). Soulignons que, plusieurs médecins dits « médecins locaux » ont déjà fui la région pour craindre de leur sécurité.
Fait à Kinshasa, le 04/08/2019
Honorable Tembos Yotama
Député National, élu de Butembo
+243 997799020, +243 997308819 (watsap)
tembosyotama@gmail.com

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.