Éloge ou travail ?


[6/6, 12:48] Paluku-Atoka Uwekomu: Ta question est mal posée : j’ai déjà plusieurs proposition sur cette table virtuelle de travail. Il suffit de me lire dans la file de conversation pour noter que toutes mes propositions sont rejetées.
1. J’ai proposé de renouveler notre capacité de dissuasion qui s’étiole, qui s’use avec le temps en travaillant la communication avec notre base en termes de consignes clairs. Par exemple : personne ne devrait quitter d’un seul pouce sa maison. Des veillées de tous les hommes de plus de 25 ans devraient nous permettre de prendre les ennemis dans leur propres pièges et les pourchassants jusqu’à leur derniers retranchements que d’attendre Kinshasa que nous savons bien être leur complice AVÉRÉ, sauf pour les complaisants parmi nous !
2. Nous devons toujours avoir comme plan B, la balkanisation stratégique. Nous ne pouvons pas nous complaire à gâcher notre destin en composant avec des peuples qui recusent le sérieux, le travail, la justice ; et qui préfère la paresse, la duplicité, la traîtrise. Je suis toujours étonné de voir que le nombre d’alur qui considère les autres comme indispensables, s’accroître. Feu Agenongha (le géomètre topographe) disait ceci : dans une nation, personne n’est indispensable, il n’existe que des hommes utiles, des hommes importants à identifier et à promouvoir !
3. J’ai également proposé 1 € par ménage et par projet de développement endogène visionnaire dans le territoire de Mahagi – pour tous les mahagiens, alur et non-alur. Personne n’a renvoyé un écho ; si ce n’est SOBDC ONGD ASBL avec laquelle EAE ASBL travail la question dans le projet Enseignement qui vise la modernisation de notre enseignement en commençant par l’axe Avu-Djangali, dans le projet Agroalimentaire qui vise la robotisation totale de l’agriculture à l’horizon 2068 et le projet création d’un centre de collecte, traitement et commercialisation de données du territoire. Qui d’autre bouge ? Quelques peronnes qui félicitent : mais je rappelle que ce ne sont pas les éloges qui transformeront Mahagi : c’est le travail de pros. Et cela se commence un jour pour qu’un peuple deviennent maître de l’humanité, comme les EUA qui nous tirent tous par le nez !
[6/6, 13:13] Paluku-Atoka Uwekomu: Concrètement, sur nos sites (https://projet2014.com et https://eaeasbl.com) se trouvent les 5 priorités proposées par 60 mahagiens auprès de qui Frédérc Agenong’a a enquêté pour notre compte :
– l’eau potable : à la porte de chaque ménage et de chaque entreprise ;
– l’électricité : à la porte de chaque ménage et de chaque entreprise ;
– les soins de santé : de la plus haute qualité au monde pour l’ensemble des mahagiens ;
– la sécurité de nos citoyens et de leurs biens : dans Mahagi et partout ailleurs dans le monde ;
– la connexion en très haut débit : à l’intérieur du territoire et au monde, de chaque ménage et chaque entreprise mahagiens.
Pour y arriver ? Pourquoi regarder ailleurs ? 1 €/ménage nous permettrait de mobiliser à chaque fois 467 millions d’Euros. De quoi lancer un projet visionnaire. Par exemple, avec 467 millions, nous avons de quoi innonder Mahagi avec 117 à 233 centres industriels automatisés de production matériaux de construction, totalement, à 100% mahagiens : sans intervention de l’État – qui percevra des impôts supplémentaires pourtant – ni de l’étranger – qui nous vendra du matériel et de la formation pendant ce temps, payés cash, monnaie sonnante et trébuchante ! Qui veut de cela ? Est-il difficile de mettre en place une structure qui réunisse 1 € dans chaque ménage, tous les mois ? Ne pourrions-nous pas de la sorte, en 5 mois, lancer les 5 gros chantiers ci-dessus ? Comment aimons-nous Mahagi ?

Publié par Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :