Désolation post-électorale…

Nous avions déconseillé les élections étrangères.

Nous avions proposé Georges Alula Makita pour mettre le pays sur les rails.

Nous avions annoncé le pire, la désolation si nous n’étions pas écoutés.

Notre peuple n’a pas écouté notre prédication, comptant sur un soulèvement populaire, qui tarde à venir.

Dans le pays de ma tendre enfance, jusqu’aujourd’hui, personne ne se rend compte du pourrissent ou ne s’en émeut… On boit, on mange, on danse, on prie, on offre même des sacrifices à Dieu…

Ce matin, voici ce qui nous parvient de Butembo. Le peuple résiste contre les deux têtus, néocolonisateurs, néo-esclavagistes, selon lui : le gouvernement et l’OMS.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.