Conquête du pouvoir…

La conquête du pouvoir… Est-ce l’urgence ou une urgence ? Pourquoi ?
Nous croyons que le Congo ait besoin urgemment de la paix et de l’enrichissement.
La paix sera impossible tant que certains voudrons dominer les autres, ainsi que le lecteur avisé peut le lire ici : https://projet2014.com/2019/02/02/unite-nationale/.
Mais comment arrêterons-nous les bandits politiques qui s’imposent à nous ? Dieu descendra-t-il du ciel pour corriger nos erreurs, nous peuple païen et inique ? Non !
L’enrichissement de notre pays est impossible sans travail professionnel. Ce travail qui lui-même est impossible sans paix.
Il faut donc la paix qui permettra le travail, celui-ci rendant possible notre enrichissement.
Comment donc arrêter, légalement, honnêtement, honorablement, les fauteurs de troubles, dont MM Fayulu lui-même et son compaire Tshisekedi ?
Nous ne voyons pas d’autre schéma que celui que nous avons toujours proposer : le peuple que nous sommes devons obliger nos mandataires politiques à se mettre autour d’une table pour décider de ce que nous voulons faire du Congo que nous avons hériter de Lumumba et ses ouailles, mais aussi de la manière dont nous voulons poursuivre les objectifs identifiés et arrêter.
Pour l’instant, c’est Tshisekedi qui nous dicte ce qu’il attend, tant que nous le laissons nous asservir.
Pour l’instant aussi, c’est Fayulu qui nous rappelle qu’il soit le gagnant des élections du 30 décembre – sans nous apporter ses résultats à lui et nous enjoint, avec raison, de le soutenir jusqu’au bout, parce que, comme lui, nous avons accepter les élections de Kabila et que nous soyons nombreux à le reconnaître être notre gagnant aux élections de ce jour maudit du 30 décembre 2018.
Allons-y, si nous croyons que c’est lui que nous aurions majoritairement voté. Si nous ne le faison pas, nous aurons trahi notre engagement et Dieu nous tiendra rigueur.
Si en revanche, nous croyons en âme et conscience à l’homme que nous sommes nombreux à considérer comme étant un pion de Kabila et sa CENI, alors :
– travaillons à la reconnaissance de nos droits ;
– mettons-nous ensuite, immédiatement, autour d’une table, pour en finir avec le royaume de la dictature : la République, pour passer, sans délai, mais proprement, à la solution qui est l’Unions des États Indépendants du Congo, État fondés sur nos affinités culturelles.
Pour y arriver, nous pourrions partir de nos provinces actuelles et progressivement laisser aux alliances culturelles prendre librement forme, telle cette suggestion d’Éric SHIMBA TSHILOMBO, d’une alliance contre nature, du Grand Kasaï – Grand Katanga. Sans doute qu’il en détient les secrets qui ne tarderont pas à être connus. Il a cité : les grandes richesses du Kasaï et du Katanga, sans nous en fournir les chiffres. Demain, le Kibali-Ituri, qui rejette en bloc notre proposition jusqu’ici, se levera aussi probablement avec sa grande richesse. Viendront d’autre riches : le Royaume Kongo et le pays des Ngala ou des considérés comme tels sans oublier l’empire du coltan, de l’or, du pétrole et de la cassiterite, le Grand Kivu.
Pour les négatifs, l’image qui vient à l’esprit est celui d’un Congo balkanisé… La réalité est autre : les congolais ne supporteront aucune division ! La mosaïque dépeinte ici est une image fausse, ou plutôt très approximative, de la multiculturalité congolaise. C’est son respect qui apportera la vraie paix que nous recherchons depuis 1960 sans savoir ce que nous cherchons. Unis par les colonisateurs, nous sommes certes devenus concitoyens d’un même pays, même si son contrôle nous échappe parce que nous refusons de nous l’approprier !

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.