Nande et hutu : qui tue l’autre et pourquoi ?

Ramassé dans un un groupe

Chers frères et sœurs de la communauté nande vivant au Nord-Kivu ceci vous concerne.

Hier 1 novembre 2018 nous avons vu les images que vous avez publiez sur les réseaux sociaux avec fierté en vous battant les mains sur les poitrines que vous avez maîtrisez les wakurima à Butembo que vous avez battus des prières à mort on dirait des voleurs pendant qu’ils se dirigeaient en Ituri pour leurs activités champêtres où ils ont les champs. Ces sont nos frères, non mamans, non sœurs de la communauté hutu congolaise de Rutshuru, Masisi et Goma qui sont à la rechercher (à la course) de la vie.

Ceci me souvient encore d’autres hutu que vous avez brûlés vifs à Butembo il y’a quelques années suite à ce phénomène toujours et d’autres hutu que vous avez tués, grillés et mangés dont plusieurs enfants sont devenus des détraqués mentaux car vous les avaient faits mangés par force les chaires de leurs parents à Miriki vers les années 2015- 2016 Ceci reste toujours dans nos mémoires et nous nous oublierons jamais. Nous renconterons à nos générations que vous êtes une communauté maudite, pleine de haines, jalouse, criminelle,…

Je penses vous faites tous ça car vous êtes protégés par Julien Paluku Kahogya gouverneur du NK nande comme vous, n’oubliez pas qu’il quittera un jour.

Souvenez vous que vous êtes une communauté commerçante et vous passez tous les temps sur la Route Goma- Butembo en passant à Rutshuru où vous passez vos séjours sans inquiétude. Si les jeunes hutu de Umuryango pouvaient aussi vous contrôler dans vos minus bus et bus et puis vous brûlés vifs et vous tabasser avec des prières vous aurez à avoir une bonne leçon et vous ne pouvez pas encore faire du mal à nos frères et sœurs qui se rendent en Ituri.

Cette mesure arrivera un jour les hutu congolais sont très très pacifiques mais quand ils réagissent il les font une fois pour toute.

À bon entendeur salut

Message signé par:
Eric Nsekambaye depuis Rutshuru

faites ce que vous voulez contre moi car je ne surpasse pas mes frères, mes parents, mes sœurs que vous aviez tués

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.