Vigilants, mobilisés…

Il importe de clarfier ce que c’est que rester :
VIGILANTS et
MOBILISÉS .
Je pense que la vigilance nous manque bien souvent que nous sommes tout le temps SURPPRIS par nos ennemis, nous congolais.
De même, notre conception de la mobilisation est très simpliste et archaïque : crier, danser, pleurer, gemir, dénoncer, colporter, éclater, gigoter…
Or, face à un ennemi polymorphe, polycéphale, sanguinaire, enragé, méchant, mondial et envoûtant, se mobiliser c’est prendre le temps d’analyser les situations, de développer des stratégies multiples et alternatves ; d’instruire, former et éduquer les acteurs ; de réunir les ressources nécessaires, avant de lancer une offensive qui soit massive, dissuasive pour tous les imposteurs présents et en puissance.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s