Notre bilan…

Notre bilan le premier janvier 2019. De quoi depend-il ? Accroîtrons-nous notre richesse ou pas ? Pourquoi ?

Lisez le projet 2014 !
Nous ne participons pas aux élections des imposteurs, pilleurs, esclavagistes et colonisateurs.
Nous travaillons à l’indépendance du congolais pour participer aux élections des congolais libérés, indépendants. On élit pas en étant occupé, colonisé ! C’est trahir sa nation ! Ceux qui vont aux élections de la kabilie sont, pour nous, des traîtres. Sous peu, il faudra les traduire en justice comme les lumumbistes, les mobutistes, les ld-kabilistes et les josephistes qui tuent arbitrairement et impunément les citoyens de notre pays, depuis 1960 jusque ce jour. Ils profitent de l’ignorance, de l’incompétence et du manque de civisme dont nous souffrons depuis les époques de nos peureux et égoïstes aïeux, bien avant l’esclavagisme et la colonidation arabes et occidentales.
Nous l’avons déjà dit en décembre 1999 : nous appelons ceux qui veulent le christianisme, la démocratie et le capitalisme à nous rejoindre. À nous remettre de la presente table de travail virtuelle pour :

  1. élaborer un projet de société écrit pour la RDC qui soit le plus complet et le plus démocratique que notre pays ait jamais eu ;
  2. conduire le développement de notre pays par projets écrits visionnaires, pesants qui nous permettent d’accroître notre capital bonheur.

Nous ne voyons encore personne jusqu’ici vouloir se mettre autour d’une table avec nous ! Tous nos amis nous avouent ne pas vouloir mourir pour des égoïstes, ingrates et traîtresses populations congolaises. Cependant, nous, nous croyons à la politique que nous pronons et la capacité de Dieu àamener le peuple congolais àquitter un jour son sommeil politique.

En effet, notre analyse est qu’avec la République, il n’y aura ni pacification ni enrichissement possibles du Congo avant l’horizon 2040. Seule une Union d’États Indépendants du Congo est compatible avec notre particulière multiculturalité et nous permettra de couper, rapidement et définitivement, l’herbe sous les pieds des destructeurs du Congo/Kinshasa en ouvrant large la voie vers la paix et l’enrichissement de tous les congolais.

Notre conviction est que l’insécurité et la pauvreté du plus grand nombre que nous connaissons aujourd’hui ne soient pas une fatalité. Ce sont nos méchanceté (esclavagismes), nos idolatries (cultes des personnalités ), et paresses (nos participations aux oeuvres infructueuses des ténèbres) qui soient à la base de nos échecs politiques multiples et importants.

Nous relever nous prendra du temps : 20 à 30 ans encore, à moins que nous nous résolvions à démocratiser et moderniser nos méthodes et objectfs de travail… Nos méthodes de travail : les sit-ins, les pétitions, les rébellions, la fausse religion, la prostitution, la compromission, la danse (animation politique), ne feront que nous abrutir et nous décevoir davantage. Nos objectifs politiques : l’hégémonie, le pillage, l’élimination physique des adversaires, le népotisme, le patriarchisme, le clanisme, le tribalisme ; les divisions ethniques, culturelles, linguistiques, raciales et régionales sont autant de frein au développement national que nous devons patiemment, intelligemment, sagement et totalement défaire, avant que nous ne puissions parler d’une nation moderne, unie, forte, développée et digne de ce nom, au centre de l’Afrique.

Sans une instruction, une formation et une éducation, consquentes, des membres de nos localités ; nous ne nous en sortirons pas. Ceux qui ont compris cette donne politique ne se trompent pas et n’attendent pas Kinshasa. Ils s’organisent et travaillent à leur développement, de leurs propres mains !

Peuples congolais, ne vous laissez tromper ni par l’imposture ni par une fausse opposition qui collabore avec nos ennemis. Un travail synergique, au sein du Projet 2014 ou d’un projet semblabke est lz seule manière de pacifier et d’enrichir efficacement, rapidement et complètement notre Congo.

Si vous ne nous croyez pas toujours, tester et parlez-nous de votre bilan.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s