Cinquantaine au moins

La Bible a raison. Il faut mûrir avant d’assumer de lourdes responsabilités. Or, dans les familles congolaises et belges, que nous connaissons, les enfants mûrissent moins vite. Nous rencontrons de plus en plus de bébés de 50 ans dans nos rues… Voici une de nos interventions dans un groupe WhatsApp sur cette question, en rapport avec la politique sociale et administrative au Congo.


Il faut être de mauvaise foi pour croire Kabila. Il fait la honte du Congo, de la swahiliphonie, des Kabila !
Toutefois, notons que la faute est surtout à nous. Les présidents à la quarantaine se montrent immatures, capricieux, dictateurs, incompétents. Partout dans le monde ; ou presque !
Nous ne voulons plus voter à la présidence, de quoi que ce soit, un jeune qui n’a encore rien démontré pendant 20 ans au moins.
Bref, nous devrions exclure les moins de 50 ans de la primature et de la présidence de quoi que ce soit. Et au Congo, je pense que ces fonctions doivent revenir aux plus que docteurs dans leurs domaines respectifs ! Au moins trois diplômes universitaires avec 20 ans d’expériences.
Regardez aux jeunes pretendants en lice : c’est piteux ! Sans projets consistants, sans discours cohérents ni logiques, ils draînent les foules qui applaudissent béatement ; faute d’instruction, de formation et d’éducation suffisantes !

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s