Que peut J. Paluku ?

Être solidaire, patriote, c’est savoir avertir à temps, conseiller, exhorter ses concitoyens.  En 2001, nous déconseillions vivement à notre frère J. Kabila de prendre le pouvoir au Congo.

Aujourd’hui, contrairement à ce que d’aucuns pensent, il ne sait plus comment s’en défaire. Difficile d’appliquer notre conseil : aller aux études ou aux affaires. C’est « un peu tard » ; quoique….

Notre autre frère, J. Paluku, n’est pas loin d’atteindre un point de non retour. Que peut-il encore faire ? Quand, où, comment et pourquoi ?

Son tweet nous amène à suggérer une piste. Nous pourrions nous tromper dans notre analyse, mais il vaut mieux avertir, prévenir que rester égoïstement observer un frère tuer par des étrangers à notre culture.

Médiatiser peut avoir un autre impact. D’autres pourraient abonder dans le même sens que nous. La pression sociale peut finir par avoir gain de cause et dé-chaîner, dé-bâillonner.  Suivez donc attentivement le vent qui souffle à l’Est de la RDC et réagissez à temps utile…


JULIEN PALUKU
Après une dizaine de jours dans la province de l’Ituri où sont signalées quelques atrocités, le VPM Henri MOVA de passage à Goma pour prendre également la température de la province du NK qui parfois arrive à 100 degrés.


G. Paluku-Atoka Uwekomu @uwekomu
Que d’argent du contribuable congolais jeté à l’eau par ces inutiles déplacements coûteux en argent et envies ituriennes et kivutiennes.

Nous admirons votre loyauté dans le service à rendre à la nation. Seulement, cependant, au stade où nous en sommes, cette loyauté doit clairement être un respect de votre base : les nord-kivutiens. Or, que veut-elle, cette base ? La paix et l’enrichissement de tous qui signifie la traduction en justice de l’imposteur au service duquel vous êtes depuis quelques années, sans pouvoir réel d’aider votre population.

Il devient de plus en plus clair que la seule façon pour vous, aujourd’hui, de rester du côté du peuple, c’est de savoir vous échapper. Le peuple nord-kivutien peut vous y aider, avant qu’il ne soit tard. Quant à Kabila, qui fait notre honte, nous swahiliphones, nous savons que ses années sont désormais plus que compter : de plus en plus de congolais découvrent qu’il ne soit pas celui qu’il le croyait être.

C’est notre manière de solidariser que de vous avertir des risques que vous prenez en participant, volontairement ou par distraction, à la décimation de notre peuple par ses ennemis désormais mieux identifiés par ce dernier lui-même.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s