Ester la kabilie en justice…


Plusieurs cherche comment pacifier et dynamiser le Congo rapidement ?  Notre conviction n’a pas encore changer.  Ce ne sont ni les marches, ni les sitt-ins, ni les pétitions, ni les grèves qu’il nous faut : c’est la mise en marche d’une mécanique judiciaire lourde qu’il nous faut pour définitivement couper l’herbe sous les pieds des médiocres et des imposteurs.
La conversion entre nous et Kisangani nous permet de remettre sur la place publique ce que nous pensons à ce sujet.

Nous

Quelle est la situation à Kisangani ?
Que veut le boyomais en ce moment ?  Les élections, le départ de Kabila ou quoi d’autre ?

Lui
Bonsoir cher ami !  Même combat qu’à Kinshasa : application non biaisée et intégrale de l’accord de la Saint-Sylvestre…

Nous
Toi tu y crois aussi ?  Tu penses que ce soit possible ?  Tu penses que ces accords appliqués à la lettre nous mènerons à bon port ?

Lui
Tu as une meilleure idée applicable,  réaliste…  Et surtout, exécutable à moindre frais ?

Nous

Sponsoriser nos parlementaires de l’opposition  pour ester Kabila et les siens en justice (nationale > africaine > internationale) jusqu’à sa condamnation, tout en préparant une nouvelle génération de leaders compétents et responsables ; à nos frais,  nous congolais.
Lui
Vraiment comme idée, vous donnez gratuitement au moins 2 législatures au régime actuel sans garantie du résultat (!) :
1) ester jkk et consorts en justice (une plaisanterie),

2) former une nouvelle génération  de leaders (critères de recrutement, écoles de formation, programmes de formation, … par qui et mode de financement) ? Véritable logorrhée…. d’autant plus que la durée inconnue et le résultat quasi nul à moyen terme car à long terme nous serons tous morts !!!

Nous

Quand nous avons lancé le Projet 2014, nos universitaires congolais de Belgique trouvaient que 30 ans pour « couper l’herbe sous les pieds des dictateurs au Congo » que nous proposions étaient une vaste blague.  Certains m’avaient même demandé si je serais en vie dans deux ans seulement ; c’est-à-dire, en 2001…
Frère, beaucoup d’entre nos moqueurs sont morts : tu le sais !  Au lieu de la dictature, nous avons maintenant l’imposture…
Je suis persuadé que si 50% de près de 300 membres du GCCB (Groupement des Cercles des Chercheurs Congolais en Belgique) s’étaient engagés dans le Projet 2014, nous n’aurions même pas connu Kabila le père comme président du Congo et l’imposture et la médiocrité seraient d’un autre monde.  Essayons vos accords : vous découvrirez combien ils sont mal pensés et suicidaires dans moins de 5 ans ; si au bout de deux ans, vous ne vous rendez pas encore compte de leur théoricité et inapplicabilité.

Lui

J’attends que vous explicitiez vos idées innovantes… Au lieu de continuer à spéculer sur les idées suicidaires des hommes de terrain !  Je vous ai posé une série de questions j’attends connaître la suite afin de pouvoir évaluer la faisabilité de vos propositions ! À dire vrai je n’ai pas bien saisi tout ce que tu voulais dire dans le texte ci-haut. 30 quoi ? Quid du projet 2014 ?

Vous aviez, comme le prof. Van blissen, proposer un plan de 30 ans ? Il me faut voir les détails du fameux plan avant d’émettre moindre avis…

Publié par Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :