Le josephisme partira…

D’aucuns d’entre nous congolais se demandent quand, comment et pourquoi le régime de Kabila quittera le pouvoir.  Les réponses ne sont pas toujours les mêmes.

Le moment

Plusieurs congolais voudraient que ce soit le 31 décembre 2017, pour se conformer aux accords de la CENCO.

D’autres, conformément aux vœux des Etats Unis d’Amérique (EUA) s’inclinent devant les exigences de la communauté internationale et de la CENI : décembre 2018.

D’autres encore, comme nous, pensons que sauf grâce divine, le régime et son relent ne quitteront pas la RDC avant 2047, le temps d’un génération.

La manière

Trois solutions sont à l’essaie depuis les années 1997 :

  • le soulèvement populaire,
  • la rébellion,
  • la poursuite judiciaire de tous les collaborateurs, de tous les imposteurs.
La cause
  • La fin du mandat constitutionnel de Kabila depuis décembre 2016, selon certaine interprétation.
  • La nécessité de ne pas abuser des résolutions de la Saint-Sylvestre, de décembre 2017.
  • La nécessité de traduire en justice le président ainsi que ses collaborateurs qui sont tous considéré comme des imposteurs, comme auteurs de plusieurs crimes contre l’humanité.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s