Uélé : quel modèle…

Quel modèle de développement pour l’Uélé afin d’éviter le désenchantement demain ?


Www.lecoqdelest.com

Gouvernorat/ Réactiver la vie socio-économique du Haut-Uele, les Sociétés CANNAN GROUP et TRAMING COKS au cabinet du Gouverneur.

Le Gouverneur de la province du haut-uele, honorable docteur jean-pierre lola kisanga a longuement échangé ce samedi 02 décembre 2017 dans son cabinet du travail avec une importante délégation mixte des investisseurs conduits à isiro par son directeur de cabinet Mike Kodravele Andati.

C’est notamment la délégation du consensus CANNAN GROUP d’une part et la société TRAMING COKS. réactiver la vie socio-économique de l’ensemble de la province du haut-uele a été au coeur de ces échanges entre le Gouverneur honorable docteur jean-pierre lola kisanga et ces investisseurs.

« l’entreprise TRAMING COKS est spécialisée dans la construction, notamment les routes et le GROUP CANNAN, spécialisé dans d’infrastructures » a résumé l’entretien à la presse au sortir de l’audience, le directeur de cabinet du Gouverneur de province, Mike Kodravele.

« mais également dans le secteur de l’immobilier, de la transformation de produits de premières nécessités pour la consommation » a-t-il indiqué à votre Magazine le coq de l’est.

Au secrétariat exécutif provincial, avant de visiter quelques sites stratégiques de la place, avant le retour de cette délégation mixte des investisseurs, le Gouverneur de Province Jean-Pierre lola kisanga a présidé ce même samedi, en présence de ces investisseurs, une réunion briefing à l’intention de quelques membres de son gouvernement et chefs de services étatiques concernés par le secteur d’activités de ces investisseurs.

http://www.lecoqdelest.com /Isiro.


Notre point de vue

Tout cela paraît beau, mais coincera ici : tant que les inititiateurs des projets ne seront pas leurs bénéficiaires, l’Uélé connaîtra ce qu’ont connus d’autres groupes humains qui ont compté sur la bienveillance d’étrangers et qui se sont retrouvées arnaqués.

Le modèle de développement que nous proposons au Projet 2014 ne part pas des acteurs des projets vers les bénéficiaires. Il conseille de partir des bénéficiaires pour aller vers les acteurs en passant par les initiateurs de projets – qui devraient idéalement être les bénéficiaires eux-mêmes.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s