Rwandophone, mais congolais !

Être rwandophone congolais ?

Nous lisons dans une conversation WhatsApp du jour que que la population de Walikale s’opposera avec la dernière énergie à la nomination ou à l’affectation d’un hutu, comme chef de collectivité, CDC, à Walikale, dans le Nord-Kivu. Ceux qui vont le faire par défi seront seuls responsables devant l’histoire, poursuit l’article, menaçant.

C’est la grande question à laquelle les communautés africaines et non africaines doivent trouver une réponse peut donc se formuler comme suit :

« Qui doit diriger une collectivité : les autochtones uniquement ou tout habitant capable, qu’il soit autochtone ou allochtone, et pourquoi ?

« Au regard des conflits interculturels qui sévissent au Congo, les rwandophones congolais feraient-ils mieux d’envisager un retour au Rwanda un jour ou plutôt une intégration parfaite en République Démocratique du Congo et comment ? »

Des questions similaires se posent aussi à l’Ouest du Congo avec les zombo de l’Angola ; avec une moindre acuité cependant…

Le débat est ouvert : laissez vos commentaires, avis, considérations, argumentations, opinions.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s