Inga : pas vôtre !

Peuple du Congo, Inga n’est pas vôtre !  Vous avez bien lu : les barrages d’Inga ne sont pas vôtres pour être clair.  Vous avez payé pour, pour rien !  Vous auriez du commencer à construire vos propres centrales électriques depuis le 30 juin 1960.  Les possibilités sont énormes : centrales hydroélectriques, hydroliennes, éoliennes, thermiques, nucléaires, thermoélectriques, photovoltaïques, chimiques ou autres !

La Bible dit : « Mon peuple se meurt, faute de connaissance ».  C’est particulièrement vrai dans le cas du Congo.  Ni les ingénieurs de la SNEL ni Wikipédia ni nos livres à l’école ne nous disent la vérité sur le site d’Inga.  Pourquoi ?  Parce que nous sommes un peuple qui manque la connaissance et la jugeote.  N’importe qui peut donc se permettre de nous dire ce qu’il veut, pour nous exploiter et nous laisser nous endormir débout, dans une séance d’hypnose collective.  Exactement comme dans nos églises du réveil…

Il suffit de relire encore une fois la supercherie que nous dénonçons sur ce site depuis belle lurette.  Les 102 GW que nous pourrions tirer de nos eaux, selon la SNEL, ne représentent en réalité qu’à peine 13% de nos besoins actuels d’électricité.  Qu’en sera-t-il dans 50 ans ?

C’est dire que nous devons penser à autre chose que nos eaux. Nos vents, notre Soleil commun, notre Uranium, notre houille et tous les déchets que nous ne récupérons pas pour l’instant, faute de connaissance.  Même la volonté qui nous manque l’est en partie à cause de notre déficit intellectuel.

Il faut donc vite soutenir les projets d’enseignement de qualité.  Que cet enseignement soit public ou privé.  Sans quoi, notre peuple continuera à vivre des chimères.

http://www.radiookapi.net/2016/04/02/actualite/societe/snel-la-production-installee-dans-notre-pays-un-niveau-limite-affirme

https://fr.wikipedia.org/wiki/Barrages_d%27Inga

Quelle est la réalité que nous voudrions que le congolais sache aujourd’hui en plus de ce que nous avons déjà dit ?  Pourquoi ?

S’il est vrai que Kinshasa soit peuplé de 8 à 12 millions d’habitants aujourd’hui, alors, chers compatriotes, apprenez de nous que le site d’Inga ne suffit à couvrir que le quart du besoin actuel de cette ville !  En effet, avec cette population, il nous faut une puissance installée d’au moins 128 à 192 GW.  Inga I, II, III et Grand Inga, la SNEL nous apprend lui-même qu’il ne pourra nous en donner que 39, à tout casser !  C’est dire que le Congo dit Central – on ne sait pour quelle raison – peut commencer son deuil !  Quant à vous de l’Est, sachez que vous vous êtes laissés abuser.  L’électricité d’Inga ne vous parviendra jamais pour ainsi dire !

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s