Kasaï : autre drame

Consultez les récents événements du Kasaï ici, tels qu’ils nous sont présentés sur Facebook.  Attention : il faut toujours vérifier l’information.  Elle pourrait être de l’intoxication.  Dans la discussion suivante, nous admettons que ce qui nous est présenté soit la réalité de terrain.

https://www.facebook.com/messages/t/pauline.kilene

Pourquoi Kinshasa tue-t-il autant ?

  • Une volonté de se maintenir au pouvoir à tout prix pour éviter la sanction populaire ou internationale.
  • Une indéniable complicité du congolais qui joue la carte de la couardise, de la duplicité ou de la complicité.
  • Une complicité de tous les états qui croient avoir intérêt à ce que les congolais restes pauvres, exploitables à souhait.

Que peuvent faire les congolais pour arrêter cette méchanceté satanique ?

  • Mettre en commun, une fédérer leurs ressources, pour entrevoir une sortie des griffes du rapace.
  • Passer au développement par projets écrits, endogènes et divorcer avec la culture de la dépendance, de la médiocrité, de la trahison.
  • Instruire, former et éduquer, pour qualifier les acteurs, en vue d’une meilleure productivité, d’une plus grande compétitivité.

Pourquoi tant d’échec dans les démarches actuelles ?

  • Manque de projets écrits ; médiocrité dans la production.
  • Égoïsme des acteurs politiques en lisse ; trahison répétée de la nation.
  • Absence d’une concertation nationale ; antagonismes démobilisateurs.
  • Opacité dans les travaux.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s