Notre budget…

Plusieurs compatriotes se proposent à nous pour présider à la destinée de notre nation.  Très peu parmi nous se donnent la peine d’analyser leurs projets de société et de l’expliquer à notre base qui n’a pas toujours la capacité de décortiquer ce type de textes.

Pour assurer la paix et l’enrichissement de notre nation, nous devons travailler.  Nous devons être à l’ouvrage sur tous les fronts pour produire ou accroître notre capital bonheur.  Notre enrichissement que cela signifie est ce que plusieurs gouvernements dans le monde ont difficile à réaliser.  Mobiliser la nation autour du travail productif, augmenter la productivité et de ce fait la compétitivité de ses citoyens demande intelligence et sagesse de la part d’un gouvernement.  Ces deux ressources sont de celles très mal distribuées sur terre.

Que propose nos candidats comme budget pour conduire le développement de notre pays ?  Notre paix et notre enrichissement qui souffrent énormément de la guerre et de la pauvreté du plus grand nombre coûteront combien selon ces candidats à la présidence ?

La situation actuelle

Le gouvernement de Matata prétend gérer la nation avec 7 milliards d’Euros par an.  C’est comme si un chef de famille prétendait tenir son ménage avec 25 € par mois.

Dans ce contexte de mensonge, seuls, pour nous, Freddy Matungulu et Georges Alula se rapprochent du minimum vital à dépasser le plus tôt que nous pouvons !  N’empêche qu’ils en sont encore au dixième de l’objectif que nous proposons et que nous estimons s’imposer à nous.

Les budgets annuels qu’ils nous proposent de réaliser passe par des emprunts et se situent dans la fourchette de 100 à 150 milliards d’Euros.  Il nous faut pourtant rapidement dépasser les 1500 milliards de dollars.  C’est alors seulement que prétendrons avoir une réelle paix dans le pays et une véritable justice sociale qu’attendent nos populations.

La limite acceptable aujourd’hui

Les spécialistes que nous avons consultés et le résultat de notre sondage auprès des ménages sont pourtant concordants.  De plus, nous apprenons que pour 1 Euro payé au travailleur, il faut prévoir 1,6 Euros en plus pour couvrir les autres besoins de celui-ci (Assurances, taxes, amortissements, etc.).  Il faut donc produire 2,6 Euros pour que le travailleurs ait 1 Euros en main.

Le minimum vital dans les ménages est au-dessus de 2500 Euros nets/mois, pour un ménage de 4 enfants, de 6 membres en tout.

Partant de ces données, le budget annuel minimal qui s’impose au congolais, dans un pays qui pèserait 73 millions d’habitants, est vite calculé.  Si l’on tient compte du fait que le ménage aura une moyenne de 6 à 4 personnes, dans un horizon de 50 ans :

2500 x (2,6) x 12 x 73.000.000 : 6 (ou 4) = 949.000.000.000 ou 1.423.500.000.000 €/an.  Pour être responsable, visons 1.500 milliards d’Euros  (1,5 billions d’Euros) par an dans les 50 ans à venir.

Comment réaliser un tel budget

Le taux de croissance annuel à maintenir est humain, sachant que nous partons de l’impossible budget de 7 milliards.  11,33% de croissance suffisent à y être en 2066 !  Pour un pays ayant notre potentialité, quoi de plus simple.

La corruption et le mensonge politique sont probablement l’explication de l’impossible budget du gouvernement actuel.  On donc peut s’imaginer que, dès la première année, il soit possible de partir de 70 milliards.  Comment ?  En stoppant le pillage, la fraude fiscale, le chômage, l’injustice sociale, la sous qualification des travailleurs.  Cela en soit, réduirait l’effort de croissance du budget à un taux plus que réalisable de 6,32% !

L’obstacle à notre émergence est donc unique : le manque d’une volonté politique populaire de se départir de l’imposture dans le pays.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s