Distraire et être distraits

Pendant que certains de nos compatriotes essaient de nous distraire, par ignorance ou par méchanceté, nous devons nous montrer très vigilants !

La vie de la nation doit continuer : nous n’avons pas encore d’eau, d’électricité, d’enseignement, de travail et de soins de santé convenables…

Une raison de plus pour ne pas amadouer tous ceux qui, sciemment, continuent à nous traiter en esclaves !

Je vous propose de nous rejoindre au Projet 2014, la seule démarche qui, pour l’heure, peut nous mener vers une paix et un enrichissement durables de notre pays.

N’oublions pas nos 1600 milliards/an de budget annuel à multiplier par 32 – pour d’ici 50 ans, à dollar constant, sachant que sur 50 ans, notre population devrait être multipliée par 32 environ.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s