Naïfs

La CENI, par son communiqué du 24 juin 2016, semble menacé.  Tout laisse penser que la menace de l’Union Européenne, authentique ou poudre jetée aux yeux des congolais, portera du fruit.  Le hic : ce n’est pas une démarche congolaise…

Il ne faut pourtant pas réagir en naïfs et attendre les suites sur terrain et dans la diaspora.  Pourquoi ?  Parce que, jusqu’ici, des hommes continuent à mourir à l’Est.  L’eau, l’électricité, les soins de santé, l’enseignement, le travail, la justice, de qualité, digne d’êtres humains, continuent à nous faire cruellement défaut, sur l’ensemble du pays.

Peut-on se réjouir d’être un peuple colonisé, qui ne fonctionne qu’avec la chicote, en 2016 ?  Pourquoi avoir renvoyé les belges qui avaient, eux aussi, conquis nos terres, comme nous avons, nous-mêmes, conquis celles sur lesquelles nous revendiquons des droits inaliénables ?

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s