Hutus = menace ?

Les « hutus » déplacés à Boga sont-ils une menace réelle pour les autochtones ?  Ces hutus ne sont-ils que des hutus ?  Quels intérêts des autochtones ces allochtones menaceraient-ils ?  Le régime de Kanambe veut-il peuplé cette région des hutus qui gênent les tutsis au Rwanda ?  Boga, serait-il un piège pour confiner les hutus avant de les tuer après proprement et massivement ?  Ou bien serait-ce là un geste d’humanisme pour venir au secours des victimes de la dictature rwandaise ?  Boga, est-ce la seule solution qui restait après avoir tenté en vain d’envoyer ces hutus dans l’ex-province de l’Équateur ?  Était-ce là une manière de les éloigner des tutsis pour éviter des affrontements entre ces ennemis jurés ou plutôt un plan machiavélique pour les liquider loin du regard du monde ?  Pourquoi faut-il se poser ces questions et surtout, comment faut-il les résoudre intelligemment, sagement, démocratiquement, humainement ?  Quel intérêt pour nous congolais y a-t-il de traiter la question hutue jusqu’au bout ?  Cette question est-elle différente de la nationalité douteuse de certains rwandophones établis sur notre territoire ?

En quête de réponse à ces multiples questions, nous échangeons avec la source : la cité de Boga elle-même et l’Ituri, province dans laquelle se trouve Boga.

[09:53:17] Boga Kasuna: bonjour oncle

[09:54:20] GPAU: Les plaintes des autochtones sont-ils bien adressées et bien motivées ?

EAE ASBL peut-elle aider dans ce domaine ?

Y a-t-il des parlementaires qui aient été saisis des problèmes ?

Puis accéder à des documents déposés auprès des ces derniers dernièrement ?

Je pense en effet que Boga soit en train de commettre une erreur qui lui coûtera cher sur le cours, moyen et long terme !

[09:54:48] GPAU: EAE ASBL/Bruxelles peut aider, via EAE ASBL/Bunia !

[09:55:49] GPAU: C’est totalement gratuit pour les habitants de Boga, cette offre de service de négociation en haute sphère.

[09:57:12 | Edited 09:58:16] GPAU: Nous apportons un travail professionnel qui consiste à constituer une dossier bien documenté, bien étoffé et à le déposer aux bonnes adresses.  Après quoi, nous savons aider à assurer le suivi des dossiers jusqu’à l’aboutissement, à la satisfaction du groupe-cible !

[09:58:48] GPAU: Tout cela : dans le souci de faire la PAIX et la PROSPÉRITÉ de Boga.

[10:07:37] Boga Kasuna: je peux vous donnez les cordonnes de John BESISA, président de TUEKAMBE une organisation regroupant les originaires des chefferies de BOGA et MITEGO, de Richard BALENGELYAO président de KUNDANA des originaires de TCHABI et de Elisée UNDEHOSO des originaires de WALESE VONKUTU qui sont les quatre chefferies touches par ce dossier.

[10:08:40] GPAU: Il fallait le faire depuis longtemps !

[10:09:26] Boga Kasuna: je veux les contactes pour leurs proposés votre offre après je reviendrais vers vous

[10:10:51] GPAU: Je suis sûr que mon ASBL peut faire bouger les choses, dans le strict respect de nos lois congolaises et des conventions internationales auxquelles la RDC a souscrit ; grâce à l’apport d’un professionnalisme dans la revendication des droits inaliénables des intéressés.

[10:11:02] GPAU: Je connais Undehoso du CME.

[10:11:19] GPAU: Super !

[10:12:45] Boga Kasuna: oui, c’est bien lui et lui peut vous mettre en contacte avec tous les autres car ils se connaissais bien.

[10:13:06] GPAU: Il ne suffit pas qu’ils soient consents !  Encore faut-il qu’il y ait un pourcentage suffisant d’autochtones qui adhèrent au projet !

[10:15:21] Boga Kasuna: je pense tous les autochtones vont adhère a part les chefs qui vend la terre a vile prix à ces hutu

[10:17:40] GPAU: À combien vendent-il une parcelle de 20×20 m², par exemple ?  Et quel devrait être le prix réel ?

[10:23:06] GPAU: Ce qui se passe là et que tu décris, c’est ce que nous avons connu à la traite d’esclaves !  Ce sont nos chefs qui vendaient nos vaillants garçons et nos belles femmes aux esclavagistes arabes.

La localité de Moarabo (Mu-arabu = l’arabe), les nzudus (un moyen d’enlaidir nos femmes pour dissuader les arabes de les emporter) que tu connais sont des faits qui nous le rappellent tout cela !

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s