Sidikou se trompe ou trompe

[20:47, 22/5/2016] +243972200724: INQUIÉTUDE DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE SUR LA RDC

USA

Dans un communiqué, les Etats-Unis se disent préoccupés par la multiplication des cas d’harcèlement et de détention d’opposants et leaders de la société civile.

Washington estime que le gouvernement ne peut appeler au dialogue et emprisonner les opposants.

Et rappellent que des sanctions américaines consécutives à la répression en RDC sont toujours à l’étude.

« Un gouvernement ne peut appeler au dialogue entre les parties prenantes tout en harcelant, arrêtant et emprisonnant simultanément les personnes appelées à y participer », peut-on lire notamment dans ce communiqué.

La Monusco

Maman Sidikou, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies en RDC, Maman Sidikou, se dit profondément préoccupé par les tensions politiques croissantes, estimant que ces tensions risquent de compliquer la tenue du dialogue politique, censé baliser le chemin des élections.

La multiplication des procédures judiciaires ainsi que tous autres actes ayant pour effet de rétrécir l’espace politique, ne feront qu’exacerber ces tensions et rendre encore plus difficile la tenue du dialogue politique que le Président de la République appelle de ses vœux.

Maman Sidikou appelle ainsi tous les acteurs politiques à un sursaut patriotique pour mettre l’intérêt du pays au-dessus de toute autre considération.

L’Union Européenne.

La situation en RDC sera lundi, à Bruxelles (Belgique) au menu d’une réunion des ministres européens des Affaires étrangères.

Le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, a réitéré vendredi son appel au « maintien d’un espace politique ouvert » en RDC.

Danae Dholakia, l’envoyée spéciale de Londres dans la région des grands lacs, s’interroge sur « l’engagement des autorités de la RDC de tenir le dialogue annoncé et d’organiser des élections ».
[21:09, 22/5/2016] +32 486 74 17 04: Un assassin ne peut pas dialoguer, mes chers amis : il ne peut que se défendre, fuir ou se rendre !
Tingi Tingi, Tungulu, Chebeya, Diomi, Katumbi (?) et tant d’autres charniers et morts ne sont pas effacés des esprits.
Comment pourrait-on dialoguer avec une plateforme qui a des comptes à rendre à la nation congolaises, mais qui n’éprouve encore aucun regret de ses actes ?
[21:10, 22/5/2016] +32 486 74 17 04: Maman Sidikou se trompe ou bien qu’il trompe.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s