Fin de carrière

Demain, à 10 heures, deux choses peuvent se passer.  Katumbi ne comparait pas – même virtuellement – et nous assistons à une escalade de violence.  Il répond au mandat et sa fin politique, brutale, commence, très probablement.

En effet, cette comparution est une première façon pour le régime de montrer, sérieusement, à Katumbi qu’il n’est pas encore le président du Congo, mais qu’il n’y en a qu’un seul, pour l’heure : Kanambe ; n’en déplaise à nous qui décrions son régime.  Et comme celui-ci n’est pas près de quitter le pouvoir, décodons en préliminairement ce qui se trame ; découvrons le plan de Dieu pour confondre les méchants…

Est-ce le bras le fer entre le Kremlin et Washington qui remonte en surface ?  Le terrorisme international ne rode-il pas quelque part ?  Qui gagnera dans cette guerre froide où à ce stade-ci, tout le monde paraît avoir tort et avoir des raisons de craindre que la colère de Dieu ne se décharge sur lui ?

Sans doute que le pouvoir, qui joue ses parties de jeu avec succès jusqu’ici, espère bien faire peur à l’opposition grâce à ce mandat.  C’est aussi l’occasion donnée à l’opposition de mesurer la solidité des alliances nouvellement crées et l’efficacité des ses moyens de dissuasion dans le bras de fer contre le pouvoir.  C’est enfin, l’occasion donnée à l’Occident, dont fait partie la Belgique, de montrer avec précision aux Congolais, la carte qu’il attend définitivement, ou plutôt enfin, jouer dans les élections de 2016.  Au peuple congolais, c’est l’occasion offerte, encore une fois, d’ouvrir les yeux : les bons, pour ne pas aller à l’hécatombe.

Nous proposons Freddy Matungulu, pour 2016 et personne ne cherche à nous comprendre ni à nous écouter.  Dans l’opposition comme dans l’Occident qui tient la RDC dans la paume de sa main. C’est bien dommage ! Nous n’en serions déjà pas là… Katumbi n’en jouerai pas moins pour autant un rôle dans la politique katangaise ; ce qui me paraît être de loin plus souhaitable…  Seul le PPRD s’en trouverait très mal à l’aise. Or, pour l’heure, c’est de la bouche de notre ministre des affaires étrangères que sortira, très probablement, la décision de l’Occident. À ne pas les considérer, nous risquons le pire : pour Katumbi et la RDC ! Tandis qu’à Kinshasa, rassurez-vous, les américains savent trouver une solution pour leurs ressortissants, sans perdre la face cette fois-ci ; parce qu’il n’y a pas de nilotes qu’au pouvoir !

Conclusion préliminaire : cette comparution devrait être la fin de la carrière politique pour Katumbi.  Pourquoi ?  Et si Katumbi insistait, que se passera-t-il ?  Quelles dividendes toucheront ses fans ?  Comment le savoir ?  Est-ce possible ? Pourquoi est-il important de le savoir, quand on aime la RDC ?  C’est ce que nous exposerons bientôt ici-même.

À l’origine de cet article

mai 7, 2016
Voici le mandat de comparution de Katumbi, il devra se présenter lundi 9 mai à 10H
Moise Katumbi devra se présenter lundi 9 mai 16 à 10H00 devant l’officier du ministère public près la Cour d’appel de Lubumbashi.
Les avocats du Président du TP Mazembe affirmaient hier que Katumbi n’avait reçu le vendredi aucun mandat alors que des sources proches du PGR affirment que les services du candidat du G7 aurait chassé les agents venus déposer ledit mandat.
POLITICO.CD vous avait proposé les deux lettres envoyées par les avocats de Moise Katumbi au Procureur Général Près de la Cour d’Appel de Lubumbashi au Procureur Général de la République. Dans la dernière, les avocats de Katumbi sollicitaient une nouvelle date de comparution en soulignant la volonté de voir Katumbi être accompagné de ses avocats lors des auditions.
POLITICO.CD est entré en possession du nouveau mandat de comparution. Le document est signé le samedi 7 mai 2016 par Eleli Etome Liale, officier du ministère public près la cour d’appel de Lubumbashi, précise :
« (…) lui faisons savoir que faute de se faire, il sera contraint conformément à la loi en vertu de l’article 16 du code de procédure pénale. »

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s