FRPI : un casse-tête ?

Le FRPI est-il un casse-tête ?
Quelle cause défendrait le FRPI ?
Y a-t-il des solutions aux problèmes soulevés par la présence du FRPI en Ituri ?
A quelles conditions raisonnables et logiques ?

Skype 26-10-2015 09 :15 :26

(…)

GPAU : Quelle est la situation sécuritaire dans l’Ituri ?

JJJ : Pour l’instant chez les Lendu Bindi, la situation reste toujours tendue entre l’armée régulière et la milice FRPI

GPAU : Que veulent les Lendu Bindi ?

Tu veux dire que les autres Lendu Pitsi et autres, ne soient pas avec eux (Bindi) ?

Quelle est l’avis général des ituriens par rapport au conflit ?

JJJ : La revendication est vague et compliquée.

GPAU : Indépendance administrative ?

JJJ : Car jusqu’à nos jours on ne sait pas ce que sont leurs revendications.

GPAU : Si…

Là, tu te trompes…

La revendication des Lendu date de bien longtemps : en 1976 déjà, la situation était plus que tendue !

JJJ : autres fois ils comptaient s’intégrer dans l’armée régulière, malheureusement une fois leur chef était sortie de la brousse afin de commencer la négociation, chose drôle on l’a emprisonné.

GPAU :

  1. Respect de la gente Lendu
  2. Représentation suffisante dans les institutions
  3. Libération des terres lendu occupées par des allochtones sans le consentement du Lendu
  4. Séparation administrative et politique du Lendu d’avec le Hema-Nord
  5. Autres

GPAU : Qui dit qu’il ne sait pas tout cela ?

OK !

JJJ : Cobra Matata

GPAU : Là tu parles de la milice elle-même !

JJJ : oui

GPAU : Je sais tout cela !

JJJ : Pour la communauté locale il n’y a pas vraiment de discorde.

GPAU : Que disent les Ituriens là-dessus ?  Juste ou bon que de l’arrêter alors que les autres ne sont pas arrêtés, circulent ?

JJJ : De toutes les milices qui étaient dans notre province de l’Ituri, il ne nous reste que le FRPI.

GPAU : (y) Les Lendu sont nos frères que nous devons soutenir.  Il est inacceptable qu’ils souffrent tout simplement parce ce qu’ils étaient pro-Bemba !

JJJ : C’est le business que le Gouvernement est en train de faire pour sur le dos de la population de l’Ituri.

GPAU : C’est normal, personne n’a encore résolu la question Lendu !

Il faut que nous, Ituriens, reprenions la solution de la question Lendu en main parce que les non-ituriens sont incapables de le faire : ils ne connaissent pas tous les enjeux !  Ils sont les biens venus pour conseiller, pour observer…  Mais INCAPABLES pour nous aider !

Toi, que penses-tu de ma proposition qui date officiellement de 1994 ?  Une solution iturienne à la crise iturienne.

Ma proposition veut dire que la MONUC dégage et bien entendu que les rebelles ne soient plus aux commandes de la politique.  Chacun d’eux en effet, cherche à se protéger et ne peut être juge et partie, si nous voulons bien régler les problèmes, dans le sérieux et l’impartialité !

Les Lendu ont été beaucoup humiliés dans l’histoire de l’Ituri.  Ils ont rendu des services à l’Ituri dont personne ne veut parler : tel le nettoyage des molelistes en 1965 et 1966 en toute loyauté et professionnalisme.  Personne n’en parle !

Ils ont commis certes des erreurs : l’affaire PLW par exemple.  Ils auraient mieux fait de s’investir dans une lutte politique, propre, avec le soutien des autres tribus de l’Ituri capables de compassion.  Et Dieu sait qu’il y en a !

Notons que le même type d’erreur a été commis par d’autres tribus aussi…  À des degrés divers et  dans des circonstances différentes.

Mais, je connais des ituriens capables de mettre tout le monde autour d’une table pour que de vrais pactes de non belligérance entre nos tribus soient signés d’ici une ou deux années, pour en finir, DÉFINITIVEMENT, avec les conflits inter-tribaux qui S’EXPLIQUENT tous !

À une condition toutefois : commencer tous ensemble à convaincre les congolais que le pays ne peut pas convenablement être pacifié ni conduit au progrès de tous tant que nous ne disqualifierons pas, DÉMOCRATIQUEMENT, les rebelles que nous avons nous-mêmes commis à la gestion de la chose publique !

Bonne journée !

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s