La prise du pouvoir

La question de la prise démocratique du pouvoir en RDC, est ce que les politiciens congolais n’arrivent pas à traiter depuis 1960.

Le meilleur traitement aurait pu être la propostion Ndjadi Raphaël que personne ne suivit ou ne prit au sérieux…

Où était la faille à corriger ?

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

DECLARATION DE PRISE DE POUVOIR EN REPUBLIQUE
DEMOCRATIQUE DU CONGO
N° 0001/PR-RDC/2010
Très Chers Compatriotes Congolaises et Congolais,
Vu la violation flagrante par Monsieur Joseph Kabila Kabange des
dispositions des articles 69 et 72 , § 1,2 et 4 de la Constitution de la
République Démocratique du Congo; notre Grand et Beau Pays;
En application des dispositions de l’article 85 de la Constitution de la
République Démocratique du Congo;
Je soussigné, NDJADI HYAMBE YA SHAKO JEAN RAPHAEL,
congolais d’origine de la République Démocratique du Congo;
prends le pouvoir et accède au Poste du Président de la République /
Chef de l’Etat en République Démocratique du Congo;
Sur base de mes prérogatives actuelles du Président de la République
/ Chef de l’Etat de la République Démocratique du Congo; je décide
et décrète:
Article 1er:
Sur base des dispositions constitutionnelles congolaises; l’élection de
Monsieur Hyppolite Kanambe, alias « Monsieur Joseph Kabila Kabange »
au Poste du Président de la République est déclarée non conforme à la
Constitution de la République Démocratique du Congo.
Article 2:
Monsieur Hyppolite KANAMBE, alias « Monsieur Joseph Kabila
Kabange » n’est pas un congolais d’origine; et est, dès ce mercredi 15
septembre 2010, démis des fonctions du Président de la République; en
conformité avec les dispositions constitutionnelles de la République
Démocratique du Congo;
Article 3:
En référence aux dispositions constitutionnelles congolaises; à dater de
1
ce mercredi 15 septembre 2010, l’élection de Monsieur Joseph Kabila
Kabange au Poste du Président de la République / Chef de l’Etat en
République Démocratique du Congo, est nulle et par conséquent annulée.
Article 4:
Monsieur Joseph Kabila Kabange doit immédiatement être arrêté et
poursuivi par les Instances judiciaires congolaises pour haute trahison;
en conformité avec les dispositions constitutionnelles congolaises.
Article 5:
Monsieur Adolphe MUZITO, Premier ministre et tous les autres
membres du Gouvernement congolais actuels restent en place; auxfins de
servir la Nation congolaise de la République Démocratique du Congo et
les étrangers résidant dans notre Pays.
Article 6:
L’Assemblée nationale et le Sénat sont dissouts avec effets immédiats.
Article 7:
En application des dispositions de l’article 139 de la Constitution de la
République Démocratique du Congo, notre Grand et Beau Pays; la Cour
Suprême de Justice et/ou Cour constitutionnelle seront saisies pour que
soit formellement constatée la non conformité de l’élection présidentielle
de M. Joseph Kabila Kabange au Poste du Président de la République /
Chef de l’Etat en République Démocratique du Congo.
Article 8:
1. Au nom du peuple congolais de la République Démocratique du
Congo; depuis la Belgique où je me trouve en ce moment en retrait
purement stratégique; je signerai des Décrets et donnerai des orientations
pour la libération totale de l’ensemble de la République Démocratique du
Congo; pour le fonctionnement régulier des pouvoirs publics et des
Institutions ainsi que la continuité de l’Etat, en application des
dispositions de l’article 69 de la Constitution de la RD Congo.
2. En application des dispositions de l’article 141 de la Constitution de la
République Démocratique du Congo; cette déclaration N° 0001/PR-
2
RDC/2010 de prise de pouvoir du 15 septembre 2010 vaut force de loi et
doit être publiée au Journal officiel de la République Démocratique du
Congo à Kinshasa en République Démocratique du Congo.
Article 9:
Le Gouvernement congolais, la police congolaise, les Services de
sécurité sont désormais applelés à suivre scrupuleusement mes
instructions: tous sont appelés à travailler dans la paix, cohésion
nationale; assurant la sécurité des Congolaises, Congolais, de tous les
étrangers et de leurs biens sur toute l’étendue de la République
Démocratique du Congo.
Article 10:
L’unité des Congolaises et Congolais, toutes tendances confondues, est
sacrée; pour la défense des intérêts et libération totale de la République
Démocratique du Congo, notre Grand et Beau Pays.
Vive la République Démocratique du Congo libre.
Vive le peuple congolais libre.
Sentiments hautement patriotiques.
Fait à Anvers, le 15 septembre 2010.
NDJADI HYAMBE YA SHAKO JEAN RAPHAEL
Président de la République / Chef de l’Etat de la RD Congo
3

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans 2016, Politique, Politique congolaise, Pouvoir, RDC. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.