Matata Ponyo Mapon a en réalité peur !


Notre réaction à chaud est entrelacée.

De quoi Matata Ponyo Mapon a-t-il en réalité peur ?


De : congocitizen@yahoogroups.ca [mailto:congocitizen@yahoogroups.ca] De la part de Paly wondo
Envoyé : mardi 6 novembre 2012 18:50
À : lecridesopprimes@yahoogroupes.fr; congovirtuel@yahoogroupes.fr; congo@yahoogroupes.fr; Elite Congo; hinterland1-owner@yahoogroupes.fr; apareco@yahoogroupes.fr; LEPOLITIQUECONGORDC; Grarc Rdc; Owandji Lambert Opula; congo citizen
Cc : yramazani@yahoo.fr; echossondage@yahoo.fr; Yves Kongolo
Objet : [congocitizen] Re: Matata Ponyo s’engage à redorer le social des militaires et des policiers

Angola : le parlement  avait adopté un budget de 45 milliards USD pour l’an 2012

(6 fois plus que le budget 2013 de la RDC =7,5 millards USD = budget de la défense de la Rép. Sud Africaine)

LUANDA (Xinhua). Il y a un an, L’Assemblée nationale angolaise a approuvé jeudi le budget pour 2012 qui s’élève à 4,5 billions de kwanzas angolais (45 milliards USD).

Vendredi 9 décembre 2011 | 04:42 UTC

Le secteur social représente 33,3% du budget, constituant la part du lion dans les dépenses, alors que 19,15% seront consacrés au paiement des dettes, 19,2% à l’administration, 15,4% à la défense et à la sécurité, 10,1% à l’économie. Le budget se base sur un taux de croissance élevé, soit 12,8%, contre 3,4% en 2011, avec un taux d’inflation de 10%.

Selon les chiffres  du «Military Balance 2011» de l’IISS:

  • Le budget alloué à la défense en RDC est passé de 197 millions de dollars américains en 2010 à 222 millions de dollars en 2011.
  • L’Angola, avec une superficie de 1. 246 700 m2 (soit environ la moitié de la RDC) et une population de 18. 931 487 hab (soit  environ 4 fois moins que la RDC), alloue un budget militaire de 3,68 milliards de dollars en 2011, soit presque la moitié du budget « Matata 2012 » et 17 fois le budget militaire de la RDC.

———————————————————————————————————————————–

Projet 2014

< Nous estimons que les congolais sont des hommes comme les autres. De ce fait, partant d’une moyenne de 6 personnes par ménages, nous proposons aux congolais de viser un budget annuel qui représente un strict minimum de 2500 $ par mois et par ménage.

Avec nos 73 millions d’habitants, il faut donc travailler à réaliser un budget d’au moins 365 milliards de dollars par an d’ici 2066, selon nos proposition dans le cadre du Projet 2014 (http://www.paluku.net/2014 et https://projet2014.wordpress.com). Insistons sur le fait que pour nous l’objectif ultime n’est pas 2500$/ménage/mois, mais bien 2,6 fois plus. Le budget à viser n’est donc pas 365 milliards à vrai dire : il nous faut plutôt 949 milliards ! Nous expliquerons en son temps le facteur 2,6 aux congolais quand ils nous aurons accordé leur confiance pour l’amorce d’un envol vers les 365 milliards.

Notre confrère Matata Ponyo Mapon sait que cela est possible : mais pas avec le régime qu’il sert. Nous en concluons qu’il trahit sciemment : ce qui représente une circonstance aggravante, au regard du diplôme que le pays l’a aidé à décrocher. Le peuple congolais, au temps convenable, s’en souviendra.

S’il promet à l’armée des miettes c’est qu’il a appris que nous demandons à chaque ménage congolais de mettre 3,5 dollars par mois dans une cagnotte pour que nous organisions et garantissions, nous, congolais de l’opposition en exil, à chaque militaire et policier 200 $/mois, monnaie sonnante et trébuchante (https://projet2014.wordpress.com/2012/08/25/soldats-congolais-motivs/). Dans ces conditions là, Matata Ponyo Mapon sait ce qui se passera ; et il craint, il prend peur ! La question est : jusque à quand craindront-ils, lui, son patron et ses poulains ? >

———————————————————————————————————————————–

La suite dans l’ouvrage à paraître prochainement:

LES ARMEES AU CONGO : DE LA FORCE PUBLIQUE AUX FARDC

Radioscopie – Enjeux et défis de la refondation d’une Armée Nationale et Républicaine

Si tu ne maîtrises pas l’armée, c’est l’armée qui te maîtrisera. (Jenny Ros)

L’état social et politique d’une nation est toujours en rapport avec la nature et la composition de ses armées.

(Fustel de Coulanges)

Auteur: Jean-Jacques WONDO OMANYUNDU

Matata Ponyo s’engage à redorer le social des militaires et des policiers

Le Premier ministre Matata Ponyo a présenté ce lundi 5 novembre le budget 2013 à l’Assemblée nationale. Il a promis qu’au cours de cet exercice budgétaire, son gouvernement allait combattre les inégalités salariales notamment en faveur des militaires et des policiers. 

« Devant les inégalités salariales  constatées, le gouvernement vient d’entamer une série de mesures pour rationaliser progressivement les rémunérations publiques. Ainsi au cours de l’exercice 2013, le gouvernement se propose de réduire le train de vie des instituions politiques en vue d’opérer une redistribution notamment en faveur de la solde des militaires et des policiers », a déclaré Matata Ponyo.

Le Premier ministre a également proposé de mettre en place la caisse de pension « en vue d’apurer progressivement les arriérés de pension que l’Etat a accumulés et de redorer l’image des personnes qui ont rendu des bons et loyaux services à l’Etat et à la nation congolaise ».

Le budget 2013 est évalué à environ 7,5 milliards de dollars américains alors que celui de 2012 était de 7 milliards de dollars américains.

Les recettes présentées dans ce budget sont en augmentation de 1,3 % par rapport à celles de l’année précédente. Elles proviennent essentiellement de la douane, des impôts, de l’exportation des produits pétroliers et des recettes non fiscales. A cela s’ajoutent les recettes de financement des investissements.

D’autres recettes proviennent des budgets annexes. Il s’agit de recettes propres des universités et instituts supérieurs ainsi que celles des hôpitaux généraux de référence.

Les dernières recettes sont celles des comptes spéciaux.  Elles proviennent des prélèvements obligatoires effectués par différents fonds, offices et entreprises.

(Avec Radio Okapi)

De : Yves Kongolo <ykongolo@yahoo.fr>
À : « lecridesopprimes@yahoogroupes.fr » <lecridesopprimes@yahoogroupes.fr>
Envoyé le : Mardi 6 novembre 2012 10h29
Objet : Re: [lecridesopprimes] Matata Ponyo s’engage à redorer le social des militaires et des policiers

RDC : un budget contre la loi des finances

Au niveau de l’État le principe d’équilibre est obligatoire. Il s’agit d’un équilibre qui s’inscrit dans la loi de finances. Pour assurer le respect de l’équilibre budgétaire il faut une procédure spéciale dite de contrôle budgétaire. Mais la Majorité au pouvoir refuse à ce qu’on s’exerce à ce devoir constitutionnel.

Pour l’honorable Martin Fayulu « il y a une masse énorme qui échappe au trésor public, passe en dehors du budget, des recettes additionnelles non budgétisées ». L’émergence a un coût, on émerge pas en reculant. On ne peut pas prétendre avoir un taux de croissance de 8% et de l’autre coté, présenter un budget avec quelques francs de moins par rapport au budget précédent. Cette croissance c’est pour J. Kabila et ses acolytes ? Il ne faut jamais espérer sortir du gouffre avec un budget pareil. Le pire, ce budget viole les textes réglementaires, la constitution. Nous avons un budget contre la loi des finances, qui ne respecte pas le principe de l’équilibre budgétaire et c’est grave pour une république qui veut être émergente. Il y a des rubriques qui n’apparaissent jamais dans les recettes, toutes les recettes ne sont pas déclarées, une volonté manifeste de tromper et voler le Peuple congolais. En plus, le taux d’exécution est faible, il y a un sérieux problème d’exécution du budget. Raison pour la quelle, nous demandons la réédition des comptes et le compte clos ici est celui de 2011.

Une véritable mafia à la sicilienne s’est organisée  au sommet de l’Etat, dans le gouvernement et toutes les institutions étatiques. Le gouvernement ne tient jamais parole. Le social, les fonctionnaires, les militaires ne sont pas pris en compte. Où est passée la manne de la TVA ? Les recettes des minerais ? Les reliquats des enseignants, militaires… ?

La corruption s’est érigée en mode de gestion et fait échapper au trésor public, une affaire de 18 milliards de francs par an. « Dans un autre pays, ces milliards suffiraient peut être à faire fonctionner l’Etat, payer les fonctionnaires, équiper nos militaires. Pas en RDC. Bon dernier au classement de Transparency Internationnal sur la corruption, la RDC est le pays  de tous les trafics. Il y a des malversations financières dans les douanes, les impôts et au niveau des services administratifs des recettes » ajoute Fayulu. On veut tromper les congolais, ce budget est en réalité un ticket pour « la révolution de la mortalité ».

L’argent du trésor public, c’est pour construire des châteaux dans les quartiers de Kinshasa. Aujourd’hui, nous produisons plus de 100 mille tonnes de cuivre par an, nous enregistrons une augmentation dans le secteur des hydrocarbures…où va tout cet argent ? En principe, on aurait dû avoir une performance évolutive du budget. Les excédents financiers devraient consolider les finances publiques, renforcer la situation monétaire et améliorer notre position dans l’échiquier mondial. Selon les experts, les recettes du pays s’élèveraient à plus de 10 milliards de francs. L’exercice budgétaire devrait se solder par un excédent, mais le budget de Matata le surdoué se solde par un déficit malgré les efforts consentis par le peuple dans le programme du point d’achèvement.

On parle d’un pays émergent, mais on présente un budget contre l’émergence.

Yves Kongolo

De : Pascal Debré MPOKO <pdmpoko@yahoo.fr>
À : « echossondage@yahoo.fr » <echossondage@yahoo.fr>
Cc : BSC <congovirtuel@yahoogroupes.fr>; socv sud kivu <societecivilesk@gmail.com>
Envoyé le : Mardi 6 novembre 2012 10h16
Objet : [lecridesopprimes] Matata Ponyo s’engage à redorer le social des militaires et des policiers

Matata Ponyo s’engage à redorer le social des militaires et des policiers

Le Premier ministre Matata Ponyo a présenté ce lundi 5 novembre le budget 2013 à l’Assemblée nationale. Il a promis qu’au cours de cet exercice budgétaire, son gouvernement allait combattre les inégalités salariales notamment en faveur des militaires et des policiers. 

« Devant les inégalités salariales  constatées, le gouvernement vient d’entamer une série de mesures pour rationaliser progressivement les rémunérations publiques. Ainsi au cours de l’exercice 2013, le gouvernement se propose de réduire le train de vie des instituions politiques en vue d’opérer une redistribution notamment en faveur de la solde des militaires et des policiers », a déclaré Matata Ponyo.

Le Premier ministre a également proposé de mettre en place la caisse de pension « en vue d’apurer progressivement les arriérés de pension que l’Etat a accumulés et de redorer l’image des personnes qui ont rendu des bons et loyaux services à l’Etat et à la nation congolaise ».

Le budget 2013 est évalué à environ 7,5 milliards de dollars américains alors que celui de 2012 était de 7 milliards de dollars américains.

Les recettes présentées dans ce budget sont en augmentation de 1,3 % par rapport à celles de l’année précédente. Elles proviennent essentiellement de la douane, des impôts, de l’exportation des produits pétroliers et des recettes non fiscales. A cela s’ajoutent les recettes de financement des investissements.

D’autres recettes proviennent des budgets annexes. Il s’agit de recettes propres des universités et instituts supérieurs ainsi que celles des hôpitaux généraux de référence.

Les dernières recettes sont celles des comptes spéciaux.  Elles proviennent des prélèvements obligatoires effectués par différents fonds, offices et entreprises.

(Avec Radio Okapi)

Publié par Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :