Attachés à l’arbitraire et à la dictature


[1/7, 17:06] TT : La RDC parait être sur la bonne voie: dénoncer aux Nations Unies, repousser les rebelles aux fronts, et éliminer les infiltrés Rwandais de l’armée congolaise. C’est le travail d’élimer les infiltrés qui n’est pas suffisamment fait, et ce sont justement les infiltrés qui constituent la pièce maitresse du jeu sanginaire de Kagame au Congo.
[1/7, 17:09] D. : C’est très facile de les éliminer : le Président a la possibilité de les cibler et les mettre en retraite, tous, sans exception !
[1/7, 17:12] JS : Ce n’est pas juste de procéder de cette manière, il faut tout simplement lsoumettre tous les gradé à un test écrit et oral ils vont se vider dans la transparence et l’équité.
[1/7, 18:06] GPAU : Si c’est de cette façon là que nous entrevoyons de gérer notre pays, je nous plainds !
Pourquoi sommes-nous si attachés à l’arbitraire et à la dictature ?

%d blogueurs aiment cette page :