À quand le changement ?


[9/7, 09:06] K. : Bonne idée cher Dr. et courage.

Ne restons pas seulement des spécialistes de réseaux sociaux : transformons positivement notre société.

Le changement c’est maintenant !
[9/7, 09:33] GPAU : Ils sont encore très peu nombreux, ceux disposés à travailler ensemble, à l’échelle nationale, pour le développement du Congo.
Plusieurs croient qu’il soit possible de traiter avec succès les affaires de la nation dans leurs familles, clans, tribus, ethnies ou alliances.
Leurs échecs n’ont pas encore suffi à leur ouvrir les yeux, fermés par leurs visées égoïstes, hégémoniques, népotistes, coloniales, esclavagistes, totalitaristes, cupides…
Ce manque de respect du congolais est ressenti par plusieurs ; et, il a créé chez ces derniers la méfiance. Le pays se vide de sa crème et la division se renforce ; contrairement à ce que nous entendons.
Il se tient de plus en plus beaucoup de réunions familiales à buts et de moins en moins de rencontres nationales politiquement ou culturellement productives.
Nos fora sont pour la plupart politiquement, socialement, culturellement stériles à cause de cela. La démission de notre intelligentia, composée d’acculturés, renforce ce processus.

Pour un changement rapide et durable de la situation, il faut investir dans notre école à nous, rapidement !

Auteur : Graphèle Paluku Atoka Uwekomu

I am involved in the personal and holistic development of each of my fellow citizens; and in the community, national and global development in a democratic, Christian and capitalist way.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :